Plus d’un millier de pandas à Angers


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 17/04/2010 - 16:10 / modifié le 20/04/2010 - 08:50


Ce matin, les jardins du Mail, en plein cœur d’Angers, ont fait l’objet d’une invasion aussi insolite qu’alarmante. 1600 pandas représentant le nombre de plantigrades encore en vie sur la planète terre, ont été installés par des bénévoles de la Ville d’Angers, en collaboration avec le WWF France. Cette exposition artistique et éphémère, lance l’année de la biodiversité à Angers.



Plus d’un millier de pandas à Angers
la rédaction vous conseille
Il ne reste plus que 1600 pandas dans le monde et ils sont aujourd’hui à Angers » déclaraient ce matin les bénévoles du World Wide Fund for Nature (WWF) en déchargeant les cartons contenant le sympathique animal. Emblème de la première organisation mondiale de protection de l’environnement, l’animal blanc tacheté de noir, représente dans le cadre de l’exposition installée ce matin à Angers, l’ensemble des espèces menacées. « La biodiversité est un ensemble d’espèces, liées entre-elles dont l’homme fait partie. Par cette exposition nous voulons interpeller l’opinion de manière douce et dire qu’il y a urgence à préserver notre environnement. Les pandas ne sont qu’un prétexte » précise Marine REBOUL, chargée de communication au WWF

Assis, à quatre pattes, seuls ou en groupe, installés sur les pelouses, dans les arbres et même sur les bords du bassin du jardin du Mail, les petits pandas en papier mâché, ne laissent pas insensibles les premiers passants qui se rendent au marché voisin. Les plus attirés par ces petites mascottes, sont les enfants qui n’ont qu’une envie : les serrer dans leurs bras. Mais des vigiles surveillent du coin de l’œil afin que les petits animaux puissent rester sagement installés pour la journée. Alors il ne reste plus qu’aux visiteurs à sortir l’appareil photo pour immortaliser l’événement.

Jean Claude ANTONINI, Maire d’Angers a rappelé, lors de sa visite sur les lieux, que la ville qu’il administre s’investie tout au long de l’année dans des actions visant à protéger l’environnement immédiat. « La biodiversité est aussi importante en ville qu’ailleurs. Nous devons penser global et agir local et faire en sorte que toutes les actions ajoutées les unes aux autres préservent l’ensemble de la planète » déclarait le Maire – Président en accueillant Serge ORRU Directeur général du WWF France. « La biodiversité se vit et il faut la laisser faire, car une planète sans animaux, sans plantes, sans insectes, serait une planète morte. »

« Merci Monsieur le Maire de rêver avec des yeux grands ouverts. Vous ne faites pas tout bien, mais vous faites des choses » disait à son tour Serge Orru, en offrant un panda d’honneur au premier magistrat. « Vous avez osé accueillir cette exposition à Angers et je peux vous dire qu’elle fera parler encore longtemps » concluait le représentant du WWF en rappelant que l’Anjou est une terre agricole et qu’il y a nécessité à protéger et encourager les agriculteurs, une espèce fortement menacée.

Les 1600 pandas qui partiront ce soir vers Orléans, lieu de la prochaine installation, sont nés de la rencontre entre le créateur PAULO et deux artistes thaïlandais. Véritables sculptures éco-concues, ils sont réalisé en papier mâché, peint à la main avec de la peinture alimentaire, sans plomb. La pâte a papier à été réalisée avec des journaux et des cartons récupérés, le tout agrégé avec de la colle de riz. La réalisation a mobilisé plus de cent familles thaïlandaises employées pendant un mois dans des conditions socialement responsables.





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS