Premier clap pour le festival 2010


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 23/01/2010 - 08:49 / modifié le 24/01/2010 - 08:54


Une fois de plus, la soirée d’ouverture du Festival Premiers Plans, aura fait salle comble. Devant un parterre d’invités, d’acteurs et de professionnels du cinéma, la 22ème édition du festival des jeunes réalisateurs européens a débuté hier soir par la présentation en avant première, du dernier film de François Ozon : le refuge.



Claude-Eric Poiroux pendant la présentation de l'édition 2010
Claude-Eric Poiroux pendant la présentation de l'édition 2010
la rédaction vous conseille
Parfois venus de très loin, ou tout simplement angevins, ils étaient nombreux à assister à l’ouverture du 22ème Festival Premiers Plans d’Angers. Le grand auditorium rempli de ses personnalités, élus, professionnels du 7ème art ou sa pléiade de stars connus, moins connus, ou en devenir, le festival 2010 a pu démarrer comme à l’accoutumée. Une fois n’est pas coutume, une star incontestée du cinéma et du théâtre, prévue pour l’ouverture de la rétrospective Meville, avait annoncé son absence juste avant l’ouverture. Mais cela n’a pas angoissé des organisateurs qui savent désormais, qu’avec ou sans Alain Alain Delon, le festival n’aura pas besoin de l’effet d’annonce de la venue de l’acteur, pour voir défiler en 10 jours, plus de 65 000 spectateurs. « Le festival d’Angers, n’est pas un petit festival miséreux dans son coin qui cherche ses spectateurs » précisait Claude-Eric POIROUX, le Délégué Général du Festival, a l’issue de son discours de bienvenue.

C’est donc sans crainte que les organisateurs abordent ce festival un peu remodelé, avec un peu plus de séances et de rencontres, deux rétrospectives, celle de Jean Pierre Melville a qui l’on doit quelques uns des meilleurs films du cinéma français et celle de Guillaume Depardieu, « partit un peu trop tôt », et surtout l’augmentation du nombre de films en compétition avec désormais un prix pour le long métrage. Les visiteurs n’auront que l’embarras du choix pour faire, pendant dix jours, une vraie cure de cinéma et découvrir les talents de demain.

Un cinéma plus facile à pirater qu’à montrer …

C’est bien sûr le Président du Festival, Gérard PILET qui a eu l’honneur d’ouvrir cette 22ème édition, accompagné de Jean Claude ANTONINI, le maire d’Angers. « Je vous félicite d’être là, vous avez complètement raison. Quand on va au cinéma on s’assoie dans un fauteuil banal et il se passe quelque chose » dira le Maire au millier de spectateurs, cinéphiles convaincus, confortablement installé dans les fauteuils moelleux du Centre de Congrès d’Angers.

Gérard PILET, ravi du succès de l’événement a rappelé la dimension européenne de Premiers Plans et surtout son coté humaniste. « C’est un festival qui met à égalité les réalisateurs confirmés et en devenir, qui a su se trouver une véritable identité. C’est surtout dix jours de folles journées et de partage d’émotion. »

Quant à Claude-Eric POIROUX, tout en souhaitant la bienvenue au Jury 2010, emmené par Lucas BELVAUX, il rappelé que ce Festival était chaque année sa façon d’adresser ses vœux à ses amis du cinéma. « Si nous sommes encore dans un esprit de fête, Premiers Plans doit donner le goût du cinéma. Pour les jeunes réalisateurs que nous accueillons c’est une chance, profitez en, d’autant qu’aujourd’hui le cinéma est plus facile a pirater qu’à montrer » concluera-t-il en incitant les spectateurs a continuer a fréquenter les salles obscures pour voir les originaux plutôt que les mauvaises copies.

Avant les mondanités d’usage, les invités ont pu profiter en avant première, du dernier film de François OZON : « le Refuge », lequel sera diffusé en salle à partir du 27 Janvier. Si le réalisateur c’est adressé aux spectateurs par l’intermédiaire d’une vidéo, deux acteurs principaux, Louis-Ronan Choisy et Melvil Poupaud, avaient fait le déplacement pour présenter le film. Ces derniers partagent l’affiche avec Isabelle Carré.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS