Première sortie pour le tram angevin


Rédigé par Jacques FINOT - Angers, le 08/05/2010 - 08:51 / modifié le 08/05/2010 - 18:47


Hier, le tramway d’Angers et de sa métropole a fait ses premiers essais techniques entre le centre de maintenance et la station Acacias à Avrillé. Un test grandeur nature qui a permis aux techniciens de vérifier le bon fonctionnement d’une rame sur un tronçon d’un peu plus d’un kilomètre, en cours de finition.



La première rame sur le parcours engazonné de l'avenue René Gasnier à Avrillé
La première rame sur le parcours engazonné de l'avenue René Gasnier à Avrillé
la rédaction vous conseille
Pour les élus de la Ville d’Angers et Angers Loire Métropole, dépêchés sur les lieux pour assister en même temps que le public, à cette première sortie du tram, c’était un grand jour. Une rame complète allait rouler, à un train de sénateur, entre les ateliers de maintenance du tramway et une station située en centre ville d’Avrillé. Bernadette Caillard Humeau, vice présidente d’Angers Loire Métropole aux transports, déplacements et mobilité, est arrivée première sur les lieux, tout sourire : « je suis satisfaite. J’espère que nous ne rencontrerons pas de problèmes », disait-elle en descendant de la navette qui acheminait les invités et visiteurs, depuis le centre ville d’Angers.

Elle ne croyait pas si bien dire. Alors que la foule commençait à se masser autour de la première courbe, au niveau de la Maison de l’Architecture, avenue René Gasnier, les salariés d’Angers 7, lesquels venaient d’apprendre que la Ville et la Métropole ne les soutiendraient pas dans leur projet de reprise, se sont couchés sur les rails empêchant la rame de progresser. Après une vingtaine de minutes d’échanges très virulents, le tram a repris sa progression, encadré par des techniciens qui scrutaient chaque centimètre de rails avant le passage de leur gros bébé.

Sur les bords du parcours au moins un millier de personnes, habitantes d’Avrillé, mais aussi d’Angers, piaffaient d’impatience l’appareil photo à la main, afin d’immortaliser l’événement. Une vingtaine d’enfants de l’Ecole Parcheminerie d’Angers, portant sur le torse une carte du trajet du tramway, accompagnaient la rame en criant « Vive le tramway ». Le Maire d’Angers, Jean Claude Antonini, affichant un sourire de circonstance, a effectué une partie du parcours à l’intérieur du tramway.

Le trajet de 1.2 kilomètres, alternant espaces engazonnés et minéraux, mais aussi alimentation électrique aérienne et par le sol, s’est déroulé sans encombre, la rame ayant échappé de justesse à un déraillement. Un aiguillage, mal positionné, aurait pu faire sortir l’engin de ses rails. Fort heureusement, les techniciens qui veillaient au grain se sont aperçus du problème avant que le tramway franchisse cet obstacle. Ils ont pu procéder au bon réglage, sans freiner la progression de la rame. Le parcours s'est achevé devant l'école Jules Ferry à Avrillé, où était servi un cocktail inaugural.

Les travaux de construction de la première ligne de tramway devraient s’achever au début de l’année 2011. Les rails sont pratiquement posés partout, sauf sur la place du Ralliement et la rue de la Roë. Les rails qui seront installés sur cette zone située en centre ville, sont arrivés cette semaine.




Jacques FINOT
Jacques FINOT
Web journaliste aux grandes oreilles, dont l'essentiel du travail consiste à écouter et relever les... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS