Prix littéraire des inter-CE et des lecteurs angevins : lire, rencontrer des auteurs et choisir


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le Samedi 30 Avril 2011 à 09:35


Coordonné depuis sa création par Joëlle Nicolas, le prix littéraire Cezam - Inter CE s’adresse aux lecteurs d’une trentaine de comités d’entreprises du Maine et Loire, ainsi qu’aux lecteurs des bibliothèques et lycées partenaires de l’agglomération angevine. Chacun est invité à attribuer une note aux dix auteurs sélectionnés. Le nom du lauréat sera dévoilé en octobre prochain.



Lionel Salaün a rencontré les lecteurs à la médiathèque de Mûrs-Erigné
Lionel Salaün a rencontré les lecteurs à la médiathèque de Mûrs-Erigné
la rédaction vous conseille
Le succès de ce prix tient peut-être de son originalité. Orchestré par le Cezam – Inter CE, il permet à tous les passionnés de s’exprimer, voire de soutenir un écrivain prometteur tel que « Pascal Garnier, auteur d’une douzaine de romans noirs, qui fut candidat au prix il y a quelques années » souligne Thierry Dupont, responsable de la médiathèque de Mûrs-Erigné. Jusque fin juin, les lecteurs peuvent attribuer une note parmi une sélection de dix romans récents, écrits par des auteurs français ou européens et publiés par de petites ou moyennes maisons d’édition. Les résultats seront comptabilisés par l'Inter CE, qui, en octobre prochain révèlera le lauréat…

Tout au long de l’année, les écrivains sélectionnés sont invités à rencontrer leurs lecteurs. En avril, la bibliothèque municipale de Mûrs-Erigné a reçu Lionel Salaün pour son roman Le retour de Jim Lamar, dont de larges extraits ont été lu par Henri Brandet de l’association érimûroise Ecoutez-nous lire. Animé par Thierry Dupont, le débat a permis de découvrir un auteur disponible et passionné, dont le roman est en compétition pour la 14ème édition du prix des lecteurs angevins. Ce jeune auteur, qui concoure ici avec son premier roman, est publié aux éditions Liana Levi.

L’histoire : après une guerre au Vietnam et treize ans de silence, Jim Lamar décide de revenir enfin dans ce coin du bout du Missouri. Ses parents sont morts de chagrin et la ferme familiale a été mise à sac. Au village, tous sont hostiles à ce fils, cet ami, ce voisin, qu’ils ne reconnaissent plus. Tous, sauf Billy Brentwood, le narrateur….

A noter que vendredi 20 mai, la médiathèque La Ranloue de Saint-Barthélemy-d'Anjou recevra Kethévane Davrichewy pour son roman La Mer noire (Sabine Wespieser) et que Jeudi 26 mai la bibliothèque Clara Malraux de Montreuil-Juigné recevra Maria Ernestam pour son roman Toujours avec toi (éditions Gaïa).



LES TAGS : littérature, livres, prix










Angers Mag