RACINES, un réseau d’associations sur Angers


Rédigé par William Cherbonnier - Angers, le 11/03/2009 - 21:47 / modifié le 16/03/2009 - 17:24


Le Réseau angevin d’Associations et de Collectifs d’Informations pour une Nature et un Environnement Sauvegardés (RACINES) faisait son Assemblée Générale 2009 ce vendredi 06 Mars sur Angers. Le réseau, créé en 2008, a donc exposé un bilan positif de sa première année d’existence, et fixé pour 2009 ses objectifs : se développer et se faire connaître auprès des associations et des citoyens, devenir un des relais entre collectivité et militants environnementaux angevins.



Une première année positive

RACINES, un réseau d’associations sur Angers
L’idée de RACINES est née lors de l’AGORA 2006 (forum des associations de la ville d’Angers) sur l’initiative de plusieurs jeunes associations angevines : Terra Nova, Greenpeace49, Sortir du Nucléaire 49. « L’objectif à l’origine était de se regrouper entre associations pour trouver un local sur Angers », nous explique Bertrand Masson, président de RACINES. Puis au fur et à mesure des discussions entre associations, il s’est avéré que les besoins et les envies étaient plus importants, des objectifs plus précis se sont donc imposés : soutenir et développer les actions environnementales qui peuvent être menées sur la région angevine ; mutualiser les moyens (humains, matériaux) entre les associations ; permettre une meilleure efficacité, visibilité, concordance des différents projets associatifs ; développer l’information, les échanges, la communication entre les associations membres du réseau.

Des objectifs auxquels ont adhéré depuis la création officielle du réseau, en janvier 2008, une quinzaine d’associations angevines, toutes liées de près ou de loin à l’environnement : Loire Anjou Environnement, Alisé, LPO49, l’Ardoise Verte, MDRGF (contre les pesticides), l’AMPA l’Aneth, Paradigmes, ANPCEN (contre la pollution lumineuse), Stop-Rocade, Eco-quartier d’Anjou, AGENA, Nos campagnes sans OGM…

En 2008, RACINES a déjà mené plusieurs projets. S’attachant d’abord à discuter avec les collectivités, lors des débats environnementaux durant les municipales d’Angers, ou lors d’un débat organisé entre les associations, Gilles Mahé (Maire Adjoint à l’Environnement d’Angers) et Philippe Bodard (Maire de Mûrs-Erigné). « Les élus se disent à l’écoute de nos préoccupations et de celles des associations angevines. Nous avons par exemple abordé la question du manque de locaux associatifs sur la ville d’Angers, en leur présentant un projet de Centre Associatif Environnemental sur Angers », précise le bureau de RACINES.

Un projet qui consisterait en un lieu vivant pouvant permettre aux associations de travailler dans de bonnes conditions (bureau, stockage, etc.), mais aussi pouvant accueillir les Angevins pour leur offrir des informations sur l’environnement ou les associations et projets angevins (bibliothèque, lieu d’exposition, permanence, etc.). Un projet qui répondrait à des besoins réels des associations. « Aujourd’hui, il est difficile de trouver des locaux disponibles pour les associations. La Mairie nous répond que tous les bâtiments municipaux sont occupés. Mais, finalement, nous apprenons peu à peu que des bâtiments appartenant à la Mairie sont inoccupés depuis plus de 10 ans sans qu’aucun projet n’y soit prévu. Des bâtiments qui pourraient accueillir des associations quasiment dans leur état actuel ».

Une année 2009, pleine de projet

RACINES veut d’abord offrir aux Angevins un moyen de connaître les projets associatifs, et les événements liés à l’Environnement, qui préoccupe de plus en plus de citoyens. Depuis quelques mois, RACINES propose un site Internet : www.racines49.org, comprenant un annuaire des associations environnementales angevines, des actualités locales sur l’Environnement, ainsi qu’un Agenda de tous les événements ayant lieu sur l’agglomération angevine en rapport avec les questions environnementales. Un site que le réseau souhaite maintenant faire connaître au mieux sur Angers. Un forum vient également d’être mis en place, permettant à chaque citoyen de prendre contact ou d’interroger les associations angevines, ou de discuter collectivement des projets locaux ou internationaux.

Le Réseau participera également à plusieurs événements angevins, soit en regroupant l’information sur l’ensemble des associations adhérentes du réseau (permettant ainsi aux bénévoles des différentes associations de se relayer), comme par exemple à la fête de la Nature sur Bouchemaine, soit en coordonnant les stands et animations des associations adhérentes, comme lors du nouveau Salon EcoloBio (du 18 au 21 avril), ou de la fête Bio de Mûrs-Erigné (6 et 7 juin).

RACINES souhaite également développer son rôle au sein de la vie citoyenne et politique angevine, afin de transmettre l’information aux associations, et de porter leurs voix auprès des collectivités. Ainsi, certains membres de RACINES participent au Conseil Local de l’Environnement, et RACINES vient d’adhérer au Conseil de Développement de l’Agglomération.

Bref, un nouveau réseau associatif, semblant déjà avoir trouvé sa place. Un réseau dont on entendra parler, et qui permettra, espérons-le, de faire croître une prise de conscience écologique collective, dans une ville d’Angers qui s’affiche partout comme la ville du développement durable.











Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS