Ralliement : un parking métamorphosé


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 22/04/2010 - 23:17 / modifié le 25/04/2010 - 07:28


Ceux qui avaient l’habitude de stationner leur voiture dans le parking souterrain de la place du Ralliement à Angers, ne vont pas en croire leurs yeux. Lumineux et confortable, le nouveau parc de stationnement devrait sonner le retour de la clientèle vers les boutiques du centre ville.



L'entrée rue Chaussée Saint Pierre
L'entrée rue Chaussée Saint Pierre
la rédaction vous conseille
Construit en 1973 et partiellement restructuré en 1995, lors de la construction de la grande verrière, le « mythique parking du Ralliement » comme le soulignait Bernadette Caillard-Humeau, l’adjointe au Maire, déléguée à la mobilité, à la voirie et aux déplacements, a subi une véritable cure de rajeunissement. Sombre et humide, l’ancien parc souterrain, n’invitait pas les clients du centre ville à venir y stationner leur véhicule. Les angevins qui le fréquenteront désormais découvriront un espace, clair, lumineux, complètement décloisonné, accessible et donnant l’impression d’être plus grand.

« On pourrait presque en faire une salle de spectacle sur trois niveaux » déclarait avec humour, le Maire Président, Jean Claude Antonini lors de l’inauguration. « C’est le nouvel Angers que nous voyons aujourd’hui ! » ajoutait le Maire, ravi de constater que les travaux qui ont causé beaucoup de désagréments aux angevins depuis le début de la construction de la ligne de tramway, commencent, petit à petit à toucher à leur fin. « Progressivement les chantiers vont se fermer et les rues vont se rouvrir ».

Du coté des commerçants on salue avec satisfaction, la réouverture du parking du Ralliement, d’autant que des stationnements automobiles, donnant accès aux boutiques du centre-ville sont de plus en plus rares. « Pouvoir venir en voiture en centre ville, c’est exceptionnel. C’est une véritable opportunité et un avantage pour les clients et les commerçants » affirmait à son tour Xavier Cordevant, le Président des Vitrines d’Angers. « Nous avons toujours eu un flot de clients pendant les travaux, mais ça ne donnait pas vraiment envie de venir. Certains commerçants en ont payé le prix. On comprend leurs difficultés. La réouverture est le point de départ de la reconstruction du Centre-ville » poursuivait ce dernier en affirmant que les Vitrines d’Angers, malgré les difficultés rencontrées ont toujours accompagné positivement la mise en place de la ligne de tramway.

Un immense plateau piétonnier, accessible aux autos

Les élus d'Angers, lors de l'inauguration
Les élus d'Angers, lors de l'inauguration
« Nous avons été les empêcheurs de rouler et marcher en rond. Nous avons conscience de la gêne occasionnée, mais ce nouveau parking est le début du gonflement d’une bulle qui fera exploser le centre ville » disait le Maire qui, emporté dans son élan a failli faire croire aux angevins présents que le tramway circulerait au mois de Juin prochain. Il voulait dire en Juin 2011, bien sûr. La place du Ralliement sera terminée en Décembre 2010. A terme, le plateau piétonnier du centre ville, accessible en sous-sol aux automobiles, s’étendra du Boulevard Foch jusqu’à la place Molière. La place permettra une mise en scène du théâtre et un accueil de manifestations festives, commerciales et culturelles.

Le nouveau parking du Ralliement accueillera dès ce samedi 24 Avril, 407 places automobiles dont 9 pour les conducteurs handicapés, 6 places pour les micro-voitures, 3 places pour voitures électriques avec prises de courants (gratuites) et 36 places pour les deux roues. Les accès, qui se font rue chaussée Saint Pierre pour l’entrée et rue Saint Maurille pour la sortie, ont été déplacés pour réserver l’espace central au tramway, aux piétons et aux vélos.

Le coût du stationnement sera de 2 € la première heure, 2 € la seconde heure et 1 € les heures suivantes. Des forfaits spectacles en soirée sont prévus à 2 € et nuit d’hôtel à 1 €, ainsi que des abonnements. Les gérants de ce parc ultra surveillé, par un impressionnant réseau de caméra, prêteront même des parapluies et des caddies pour faire les courses.

D’un coût d’opération de 10 millions d’Euros, les travaux gérés par la SARA (Société d'Aménagement de la Région Angevine) ont démarré en Février 2009. Le parking ouvre samedi prochain dès 8h.

En attendant, pour les deux jours de festivités orchestrés par les Vitrines d’Angers, ce sont les voitures de collection de l’association « Ça roule à Mazé » qui se sont installées sur les emplacements du premier niveau. Pour l'inauguration les invités ont été accueillis par la chorale « Keur Couleur Gospel » d'Angers.





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS