Rencontres autour de Julien Gracq à Saint-Florent-le-Vieil,


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le Lundi 20 Septembre 2010 à 18:09


Julien Gracq est lié à la Loire, lié à Saint Florent le Vieil. Natif de la ville, il y décède en 2007. Cette année, l’écrivain aurait eu 100ans. Les 9 et 10 octobre prochains, sa ville lui rend hommage.



Photo Eric Manas - Anne Quéffelec donnera un récital samedi 9, à l'abbaye de Saint-Florent-le-Vieil
Photo Eric Manas - Anne Quéffelec donnera un récital samedi 9, à l'abbaye de Saint-Florent-le-Vieil
la rédaction vous conseille
Pour la troisième année consécutive, la ville de Saint-Florent-le-Vieil organise un week-end dédié à l’écrivain Julien Gracq. A l'occasion du centenaire de sa naissance, l’édition 2010 sera un peu particulière. Les 9 et 10 octobre prochains, ces rencontres tourneront autour de la personnalité de l’auteur « conscient de sa qualité littéraire, disponible à la rencontre et à l’écoute, un sage ayant une grande hygiène de vie», selon Jacques Boislève qui l’a très bien connu.

Durant ces deux jours, d’autres personnes proches de Julien Gracq, apporteront leurs témoignages de reconnaissance à l’auteur des eaux étroites, du rivage des Syrtes ou des lettrines. Le samedi soir, la pianiste Anne Queffelec, dont le père était un ami proche de Julien Gracq, donnera un récital en s’inspirant de l’œuvre de l’écrivain. Le dimanche soir, le comédien et metteur en scène Eric Chartier, interprétera Un balcon en forêt.


Dimanche 10, Eric Chartier interprètera un des chefs-d'oeuvre de Julien Gracq
Dimanche 10, Eric Chartier interprètera un des chefs-d'oeuvre de Julien Gracq
Projection du film de Michel Mitrani La chanson du guetteur, conférence de Marie-Odile Germain, conservatrice à la BNF, présentation de l’écrivain photographe par Jacques Boislève, auteur de nombreux ouvrages et entretien avec Régis Debray et Erik Orsenna, à propos de leurs rencontres avec l’auteur se succèderont lors de la première journée. Puis, après une mise en forme intellectuelle le dimanche matin avec un atelier d’écriture mené par Roula Aïta, enseignante, Michel Murat et Patrick Marot, professeurs de littérature et Hervé Menou, maître de conférences, évoqueront la littérature narrative des XIX et XXe siècles ainsi que l’esthétique littéraire.

A l’occasion de cet évènement, la Bibliothèque Nationale de France apportera les manuscrits des principales œuvres de Julien Gracq. Pour Jacques Boislève qui animera deux tables rondes jusqu’en fin d’après-midi, « la présence locale et le rayonnement de Julien Gracq font qu’il reste bien dans le champ de notre Littérature. Cette année, les rencontres se justifient d’autant à Saint-Florent-le-Vieil que Julien Gracq était très attaché à sa terre natale ».

A noter que l’entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles, notamment pour les spectacles des samedi et dimanche soirs. Il est prudent de s’inscrire à l’adresse suivante : rencontres.gracq@orange.fr

Programme complet : www.ville-saintflorentlevieil.fr












Angers Mag