Seul et à plusieurs


Rédigé par jbaliteau@yahoo.fr - Angers, le 14/03/2009 - 00:00 / modifié le 09/02/2010 - 17:38


Ancien étudiant du CNDC alors sous la direction d’Alwin Nikolais, Philippe Decouflé a fait sa route du côté de l’humour et de l’illusion. Passé maître dans les grands spectacles visuels et chorégraphiques, il était de passage au Quai, les 22 et 23 Janvier 2009. Spectateur conquis j'ai envie de parler de « Solo » un spectacle épatant où Philippe Decouflé nous montre sa vie et ses pieds, dans son atmosphère.



Seul et à plusieurs
Apparaissent des mains phosphorescentes qui s’agitent sous notre nez. On a l’impression de redevenir enfant à rire devant ces mimes, mais qui restent subtils.

Il y a là un travail visuel esthétique impressionnant : les couleurs mais surtout les lumières et les vidéos donnent une parfaite illusion. Ce spectacle s’appelle Solo, mais Philippe Decouflé n’y est jamais seul. On remarque qu’il est toujours suivi de son ombre et/ou de son reflet.

On assiste à un clonage en direct avec des formes plus ou moins humaines, qui peut se transformer en domino express ou en montagnes russes. L’image projetée donne un effet de kaléidoscope jusqu’à nous en donner le vertige. Par moments, on a l’impression que Philippe Decouflé disparaît « en lui-même ».

Aussi, grâce à des mouvements simples, il parvient à nous étonner, il peut poser une ambiance étrange : c’est quelqu’un de la scène qui sait divertir.

En plus du danseur, un musicien est constamment sur le plateau et l’accompagne avec brio de son trombone ou de ses cordes vocales.

Philippe Decouflé nous fait passer son énergie qui lui fourmille au bout des doigts. Je pense que peu de gens ont été mécontents de cette soirée. « Well ».


LES TAGS : culture

















Angers Mag