Un almanach, entre tradition et modernité


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le Jeudi 23 Septembre 2010 à 18:34


L’édition 2011 de almanach de l’Anjou vient de paraitre chez Geste éditions. Tout en gardant l’esprit d’un recueil aux innombrables anecdotes, repères historiques, recettes et conseils pratiques, son auteur, Anne Crestani a souhaité le rajeunir dans sa présentation et son contenu. Un ouvrage divertissant et instructif.



Un almanach, entre tradition et modernité
la rédaction vous conseille
L’origine de l’almanach est très ancienne. Le premier aurait été publié en 1493 à Paris sous le nom de « Grand Compost des bergers ». A l’heure où les médias n’existaient pas, les almanachs répondaient au besoin d’apprendre, notamment dans les campagnes très isolées. Ils étaient diffusés par les colporteurs. Il y aurait eu plus de 5 000 almanachs entre le XVIII° et le XIX° siècle. Un savoir multiforme qu’Anne Crestani reproduit dans l’édition 2011 du Grand Almanach de l’Anjou.
Avec une couverture « joliment désuète », son but était « de rénover l’almanach afin de le faire découvrir à un public plus jeune ». Le grand almanach de l’Anjou abonde d’astuces, telles que l’utilisation de l’eau de cuisson des pommes de terre comme herbicide naturel, de recettes, le beurre blanc ou le fameux crémet, de traditions, comme le langage des fleurs.

Un almanach, entre tradition et modernité
Il donne aussi accès à de multiples repères sur notre histoire, sur les inventions et les faits de société. « C’est pour moi une façon de se pencher sur le passé afin de comprendre ce que l’on est devenu et le chemin parcouru », en témoigne un extrait d’un manuel scolaire d’économie domestique pour les femmes, paru en 1960, qui ne peut laisser indifférent. Savamment placés selon le calendrier, les nombreux articles issus « de documents et de témoignages de nombreuses personnes » sont largement illustrés de photos et de vieilles cartes postales des années cinquante.

Pharmacienne puis journaliste pour un magazine de santé, Anne Crestani se penche « avec tendresse» sur la vie de nos parents, ne se lassant pas de chiner tout ce qui peut lui permettre d’apporter un éclairage sur le XXe siècle. Avec l’Almanach de l’Anjou, elle balaye un champ très vaste de connaissances, ajoutant à bon escient une pointe d’humour qui rend ce livre agréable et enrichissant.

En librairie - 9,90 €
Geste éditions - Anne Quiblier
presse@gesteeditions.com









1.Posté par Maryvonne DELSART le 27/09/2010 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes origines maternelles sont angevines et je retourne à mes sources pour ma retraite ; Je suis très impatiente de trouver cet almanach !!








Angers Mag