Un petit air de guinguette sur les bords de Maine


Rédigé par - Angers, le 08/09/2013 - 16:14 / modifié le 08/09/2013 - 17:51


Projet phare de l’équipe municipale en place, la reconquête des berges de Maine par les Angevins a pris forme ce week-end pendant les Accroche-Cœurs avec l’installation d’une véritable guinguette, une plage de sable fin et des balades en bateau. On s’y croyait presque.



Beaucoup de monde, samedi après-midi, sur Angers plage
Beaucoup de monde, samedi après-midi, sur Angers plage
la rédaction vous conseille
S’approprier les berges de Maine pour faire la fête ou se détendre, les Angevins en ont démontré l'intérêt, une fois de plus ce week-end, pendant les Accroche-Cœurs. Outre le fait que la plupart des spectacles et déambulations se déroulaient de part et d’autre de la rivière, l’une des animations préfigurait ce que pourraient être les berges de Maine lorsqu’elles auront été aménagées.

Au pied du château du Roi René, sur la petite bande de terre située entre la voie rapide et la rivière, l’association «Le Petit Monde» a décidé de plonger le public, non pas dans l’eau, mais plutôt dans l’ambiance d’une guinguette de bords de Loire, ou plus précisément de bord de Maine, avec son bar et ses musiciens.

Allongés sur de la paille, les festivaliers ont profité de l’occasion pour partager une bonne bière locale ou un verre de vin d’Anjou, le tout dans une ambiance bon enfant. « C’est une très bonne idée », déclarait un jeune couple, installé à même le sol avec des amis. « Ça permet d’imaginer ce que sera le lieu lorsque les berges seront aménagées ».

Mais dans combien de temps ? En attendant les participants des 15es Accroche-Cœurs ont apprécié, c’est même devenu le lieu de rendez-vous le plus prisé du week-end.

Dans la continuité de l’espace guinguette, les services de la ville ont même déversé quelques tonnes de sable avec lequel les enfants pouvaient presque faire des pâtés, laissant leurs parents confortablement installés sur des transats, à fleur d’eau. Le bon temps d’arrière-saison ensoleillée comme les Angevins aiment à le passer sur les bords de la Loire voisine.

On pouvait même y faire des balades sur des bateaux de la marine de Loire. Le capitaine et l’équipage d’ « A Toue Loire » embarquaient des passagers pour la rive opposée, préfigurant là aussi ce que sera la passerelle qui permettra aux piétons et vélos de traverser la rivière. Une amorce de cette passerelle à d’ailleurs été installée lors du dernier festival Artaq.

Pendant ce week-end festif, les personnes intéressées, - elles auront été nombreuses au vu des files d’attente au pied de l’embarcadère - , ont pu rejoindre le quai des Carmes à bord de la Bohème ou de la Libellule.

Inutile de dire que lorsque le lieu sera aménagé, les jours de beau temps, il risque d’être littéralement pris d’assaut, comme ce fut le cas pendant les Accroche-Cœurs. Quant à la municipalité, convaincue du bienfondé de l’aménagement des berges de Maine, elle aura pu vérifier en vraie grandeur l’opportunité de son projet.


Un lieu de convivialité très apprécié du public angevin et d'ailleurs
Un lieu de convivialité très apprécié du public angevin et d'ailleurs




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS