Canicule en Périgord : témoignages habitants d’immeubles « passoires thermiques »

Lounes

La Dordogne est actuellement en alerte orange. Les habitants de la cité Les Mondoux font face à des températures supérieures à 34 degrés dans des immeubles souvent mal isolés.

La cité Les Mondoux est en cours de rénovation énergétique, mais certains appartements restent de véritables « passoires  ». Michel Montigaud, un des habitants, y avec sa sœur vient lui rendre visite tous les jours. Sa sœur de lui, car il est handicapé. Ensemble, ils essaient de se protéger de la chaleur en fermant les volets et en utilisant un ventilateur. Cependant, cela signifie qu'ils doivent rester dans l'obscurité et éviter d'utiliser le four. Christine, la sœur de Michel, estime que la chaleur devient de plus en plus accablante chaque année.

Christine Montigaud déclare : « Cela n'était pas comme cela avant. »

Dans la cité, on rencontre également Iba, qui, bien qu'en nage, optimiste. Il ne se plaint pas de la chaleur dans son appartement situé au 3ᵉ ou au 4ᵉ étage, mais il préfère sortir et passer ses journées dans les jardins et les parcs publics où il y a de l'air frais. Iba explique : « On est mieux sous les arbres que dans les appartements ».

À Périgueux, la température atteindra encore 32 degrés le soir, mais devrait baisser à 22 degrés pendant la nuit. En rentrant chez lui, Iba veille à son logement au bon moment. Iba déclare : « La nuit, tu ouvres tous les volets et quand tu te réveilles, avant le lever du soleil, tu fermes tout. »

Demain, mardi, les habitants de la cité Les Mondoux devront à nouveau faire face à la chaleur, avec des températures annoncées à 35 degrés.

En France, le nombre de « passoires thermiques » est en augmentation. Selon une étude publiée en juillet 2022 par l'Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE), il y a actuellement 5,2 millions de « passoires énergétiques » sur trente millions de résidences en France.