Denis Ledogar, aumônier à Strasbourg, prédicateur pour « Le Jour du Seigneur » sur France 2 à Uberach

Angers Mag

Ce dimanche 20 août, la messe de l'émission « Le Jour du Seigneur » France 2 sera assurée par l'aumônier de l'hôpital de Hautepierre à Strasbourg, Denis Ledogar. Cette messe sera retransmise en direct à partir de 10h30 et aura une signification particulière pour les Alsaciens. Denis Ledogar, très apprécié des locaux pour ses paroles touchantes et bienveillantes, sera accompagné des prêtres exerçant dans le Val de Moder.

Ce ne sera pas la première fois que le père Denis Ledogar assurera la messe à la télévision. Il l'a déjà fait plusieurs fois en Alsace et c'est toujours une expérience plaisante pour lui. Il ressent un petit stress lorsque qu'il sait qu'il va prêcher devant des téléspectateurs, mais cela le motive. Pour lui, s'il ne ressentait plus de stress, il serait temps de faire autre chose.

Le projet de cette messe a commencé en 2021, lorsqu'ils ont décidé que la messe aurait lieu dans la grotte de Lourdes à Uberach. C'est le du conseil de fabrique, Jean-Claude Bath, qui a eu cette idée. Le père Denis Ledogar explique qu'on l'a appelé pour lui dire qu'il pourrait assurer cette messe. Mais en décembre 2022, rien n'avait été organisé, alors il a demandé d'accélé les choses.

La date a été choisie pour honorer la Marie. Le 15 août aurait été parfait, mais la messe traditionnelle de ce jour-là se déroule souvent dans des édifices . Ils ont donc choisi le dimanche 20 août pour ne pas être trop éloignés de l'Assomption.

La pour laquelle la messe sera assurée par Denis Ledogar dans la grotte de Lourdes à Uberach n'est pas un hasard. Ce lieu a été construit dès 1967 par son père et d'autres habitants du village. Son père était maçon et avec ses amis, ils ont construit cette grotte sous l'impulsion du curé de l'époque. L'objectif était d'honorer la Vierge Marie, mais aussi de rendre hommage aux jeunes du village morts pendant les deux guerres mondiales. Il y avait également la volonté de ne pas oublier les Malgré Nous, dont son père faisait partie, et qui n'étaient jamais revenus.

Après trois ans de travaux, l'inauguration de la grotte a eu lieu le 15 août 1969. À l'époque, l'édifice était béni par l'ancien archiprêtre de la cathédrale de Strasbourg, Monseigneur Fischer. Le père Denis Ledogar se souvient très bien de cette journée, car il y participait en tant qu'enfant de chœur. Il se rappelle avoir beaucoup fréquenté ce lieu lorsqu'il ressentait de la peine ou du chagrin et avoir demandé à la Vierge Marie de devenir prêtre.

Le père Denis Ledogar attend entre 500 et 600 personnes sur place pour cette messe. Il est impatient mais conscient qu'il de faire chaud et qu'ils seront en plein soleil. C'est la première fois qu'il prêchera devant cette grotte et cela a une signification affective particulière pour lui, car cela lui rappelle sa jeunesse.

Il pensera également à ses parents et à sa marraine, qui ne sont plus là pour le voir. Il ressentira un petit pincement au cœur et de la nostalgie en pensant à sa famille. Sa marraine est décédée en 1968, avant la fin des travaux de la grotte.

Une répétition aura lieu le samedi 19 août pour préparer la messe. L'enjeu est important, surtout en termes de temps, car l'aumônier aura 52 minutes pour sa prise de parole.