eJob Angevin : trouver un travail sans se déplacer


Rédigé par - Angers, le 14/02/2013 - 17:48 / modifié le 14/02/2013 - 21:17


Ouvert depuis ce matin 14 février, le salon virtuel de l’emploi et de la formation d’Angers retient l'attention des visiteurs. En milieu de journée, ils étaient plus de 400 à s'être inscrit pour discuter avec les structures angevines présentes depuis leur bureau. Un début prometteur pour Fabrice Robert, de la société angevine FA Relocation SARL, organisateur de ce nouveau type d’événement.



Fabrice Robert, le gérant de la SARL FA Relocation à Angers
Fabrice Robert, le gérant de la SARL FA Relocation à Angers
la rédaction vous conseille
Il n’y avait pas foule ce matin, dans les allées de la maison des projets à Angers, pour le salon de l’emploi et de la formation. Et pour cause, exposants comme visiteurs pouvaient déambuler au milieu des stands et dialoguer sans quitter leur fauteuil.

Si le salon, prolongement des villes en 3D immersive initiées par la structure angevine BSE Group et développées désormais par FA Relocation SARL, est bien virtuel, les propositions des structures publiques et entreprises présentes sont bien réelles. Mais elles ne sont pas sur place, en centre-ville d’Angers, mais confortablement installées dans leur bureau, à distance.

Pour le demandeur d’emploi, plus besoin de sortir de chez-lui, mais de se connecter depuis Internet, de créer son avatar et de le faire avancer dans l'exposition virtuelle à la rencontre d’autres visiteurs et des exposants présents sur les stands. La maison des projets accueille les quelques personnes qui ne possèdent pas d’ordinateur ou qui sont à la recherche d'un conseil technique.

Habillés d’un tee-shirt aux couleurs de leur entreprise ou institution, les recruteurs dialoguent en « chat », avec ceux qui sont à la recherche d’une opportunité en matière d’emploi ou de formation, ou d’information sur l’emploi sur la métropole angevine.

« Ce matin nous avions trop de monde simultanément et ça à buggé » explique Fabrice Robert, l’organisateur de ce salon « new-look », en compagnie de l’État, le Conseil Général du Maine-et-Loire, l’Agglomération d’Angers, la Mission locale Angevine et le Pôle Emploi du Maine-et-Loire.

« L’objectif est d’établir un premier contact entre demandeur et recruteur. Ensuite les personnes intéressées devront se rencontrer physiquement », poursuit l’organisateur dont le seul travail consiste à surveiller le bon fonctionnement de l’application, depuis la maison des projets d’Angers.

L’avantage de ce salon qui sera ouvert pendant 48 heures, jusqu'à demain soir 15 février, réside dans le fait que les personnes éloignées où ayant des difficultés, n’ont pas besoin de se déplacer. Autre avantage, et non des moindres, le nom du demandeur ou son visage ne sont pas connus, chaque avatar possédant un nom d’emprunt. Un moyen de pouvoir franchir plus facilement la première porte de l’entretien d’embauche.

Passé ces deux jours, le salon virtuel sera ouvert pendant trois mois, mais les exposants ne seront plus sur leur stand. Seules les informations subsisteront. Ce salon sera installé le 15 mars prochain, dans la salle Athlétis des Ponts-de-Cé, dans le cadre de « Made in Angers ».

Pour en savoir plus : www.e-job-angevin.com



LES TAGS : emploi, formation, salon, virtuel


Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par AMICEL le 18/02/2013 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Fabrice,

J'éssaie de rentrer sur ton site ejob pour créer un compte et je n'y arrive pas, dis-moi comment je dois procéder stp.








Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS