Ministre délégué Cazenave en première ligne pour le budget 2024

Lounes

Le nouveau ministre délégué aux comptes est personnalité politique fait parler de lui. L'élu du parti Renaissance à Bordeaux, qui est dans l'opposition municipale, est en train de finaliser le budget 2024 très attendu. Thomas Cazenave détaille sa responsabilité ministérielle, son ancrage local et ses ambitions lors de notre émission Dimanche en Politique.
Le 27 septembre sera une date importante pour cet élu municipal d'opposition à Bordeaux.
Ce jour-là, lors du conseil des ministres, il présentera le budget 2024. Celui-ci sera débattu à l'automne au Parlement dans le cadre de l'examen de la loi de finances.
« Ce sera le le plus vert, car nos priorités sont d'assurer la transition écologique et le renforcement des publics. Il y a des économies à réaliser, mais il n'y aura pas de hausse des impôts », promet-il.
« Le pouvoir d'achat est une priorité pour nous », affirme Thomas Cazenave, ministre délégué au Budget, dans une citation publiée lors de l'émission Dimanche en politique France 3 Aquitaine.
Avec une croissance en baisse et une inflation en hausse, l'équation ne sera pas simple à résoudre pour cet inspecteur des finances, qui revient à Bercy ans après avoir été le directeur adjoint du cabinet d'Emmanuel Macron lorsque ce dernier était ministre de l'Économie du gouvernement Hollande.
Nommé fin juillet, Thomas Cazenave n'oublie pas sa ville natale pour autant. Il compte toujours siéger au Palais Rohan pour faire entendre sa voix sur les sujets concernant la ville, notamment celui de la . Peut-être est-il déjà en campagne pour 2026 ? L'ancien député de la Gironde, de juin 2022 à juillet 2023, ne souhaite pas ouvrir le débat pour le moment : « C'est trop tôt pour en parler ».