Stationnement en août : villes exemptes de paiement

Lounes

Depuis 2015, Paris a mis en place un système de stationnement payant au mois d'août. Cependant, de nombreuses communes de la région Île-de-France rendent leurs places gratuites pendant cette période estivale. Mais pourquoi cette tradition estivale est-elle avantageuse pour les villes concernées ?

Châtillon, une commune des Hauts-de-Seine, fait partie des communes qui offrent la gratuité du stationnement en été. En effet, près de 1400 places payantes deviennent gratuites au mois d'août. Selon Stéphane Jacquot, adjoint délégué à la Sécurité à la mairie de Châtillon, la gratuité du stationnement permet une meilleure rotation des voitures en zone dense et lutte contre le stationnement abusif. Cependant, en été, la situation est différente car la est relativement calme pendant cette période. De plus, de nombreux habitants de Châtillon partent en vacances, ce qui permet de rendre le stationnement gratuit.

Outre cet aspect pratique, cette mesure présente également un intérêt attractif pour la commune. Comme l'explique Stéphane Jacquot, la gratuité du stationnement permet d'attirer les qui souhaitent découvrir ou redécouvrir la ville. De plus, cela bénéficie aux commerces et aux restaurateurs locaux. Les touristes qui viennent visiter Paris ont ainsi la possibilité de garer leur véhicule près d'une station de métro, ce qui présente également un intérêt écologique.

À Châtillon, la gratuité du stationnement en été est en place depuis l'élection de Nadège Azzaz du Parti Socialiste. Avant cela, le stationnement était payant sous la majorité de droite.

Cette tradition estivale du stationnement gratuit la voirie est maintenue dans de nombreuses autres villes franciliennes. Par exemple, dans le Grand Paris Seine Ouest (GPSO), qui regroupe Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Vanves et Ville-d'Avray, le stationnement payant est suspendu au mois d'août. Cependant, il convient de noter que certaines exceptions existent, comme à Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux, où la gratuité dure du 1er au 31 août en zone orange, mais du 1er au 15 août en zone .

À Paris, la municipalité a mis fin à la gratuité du stationnement au mois d'août en 2015 afin de limiter la circulation automobile et la pollution. Cette décision permettait également à la Ville de récupérer quelques centaines de milliers d'euros. Contactée à ce sujet, la Ville de Paris rappelle que cette position a été prise avant le début du mandat actuel. Selon la mairie, l'occupation de la rue ne doit pas être gratuite car elle occupe une grande partie de l'espace public pour seulement 13% des déplacements. De plus, la pression automobile importante à Paris même en août, car de nombreux Parisiens choisissent de laisser leur voiture stationnée dans les rues et le tourisme est également important pendant cette période.

Cependant, il est toujours possible de stationner sans payer dans la capitale, quelle que soit la saison. Selon la Ville, certaines places de stationnement à Paris ne sont pas encore marquées comme payantes. Il s'agit principalement de voies dans les nouvelles d'aménagement concerté (ZAC) qui n'ont pas encore été marquées mais qui le seront prochainement. De même, dans les bois de Boulogne et de , où le stationnement était gratuit jusqu'à il y a quelques mois, le marquage est en train d'être progressivement mis en place. Dans certaines rues de Paris qui ont fait l'objet de travaux et dont le marquage a été effacé, il n'a tout simplement pas encore été réinstallé, mais le sera prochainement.

La mairie de Paris estime qu'il existe actuellement environ 1200 places de stationnement non-marquées et donc gratuites à Paris. Au total, la ville compte environ 120 000 places de stationnement.