Travaux terminés : reprise trafic A1 à Lille après 5 semaines

Angers Mag

Depuis le 10 juillet 2023, des travaux sont en cours sur l'autoroute A1, dans le sens Paris-Lille, entre Ronchin et Seclin, dans le but de rénover la voierie et certains ouvrages d'art. Il est prévu que la circulation reprenne ce 12 août.

Les automobilistes qui empruntent régulièrement l'autoroute A1 se souviennent certainement des embouteillages monstres qui ont eu lieu au début de l'été aux abords de la métropole lilloise. Les travaux de rénovation, entamés le 10 juillet dernier par la direction interdépartementale des routes du Nord (DIR Nord), ont causé plusieurs kilomètres de bouchons autour de Lille.

Cependant, après cinq semaines de chantiers, les travaux entrepris pour assainir la chaussée et rénover sept sur l'A1 touchent à leur fin. Ce samedi 12 août, les véhicules devraient à nouveau pouvoir circuler sur la portion d'autoroute située entre Ronchin et Seclin.

À la surprise générale, malgré les mauvaises conditions météorologiques qui ont marqué les Hauts-de-France ces dernières semaines, les ouvriers sur le chantier n'ont pas pris de . Au contraire, les travaux ont même été avec deux jours d'avance. « L'organisation a été minutieusement planifiée, nous avons travaillé sur une période condensée en optimisant les interventions des différentes entreprises, notamment pour faire face aux aléas météorologiques », explique Xavier Delebarre, directeur de la DIR Nord. Les travaux étaient initialement prévus pour se terminer le 14 août prochain.

La nuit précédant la réouverture de l'A1, les ouvriers vont continuer à nettoyer et à démonter le matériel, y compris la signalisation temporaire, afin que la chaussée soit totalement dégagée à la circulation au petit matin.

Près de 250 personnes ont été mobilisées sur le chantier afin de rénover une chaussée vieillissante et devenue dangereuse. Cette n'est pas surprenante étant donné que 100 000 véhicules circulent chaque jour dans chaque sens sur cette portion de l'A1. Le mois écoulé a permis de réaliser les travaux suivants :
– La rénovation de 7 km de bretelle ;
– La remise à neuf de ponts datant de dix ans ;
– La des glissières et de les éléments assurant la sécurité sur la route ;
– Le remplacement des panneaux de signalisation.

Ces travaux, d'un coût de 8,25 millions d'euros, devraient permettre de maintenir en bon état la section Ronchin-Lesquin pendant une quinzaine d'années… Bien que, en 2025, de nouveaux travaux seront entrepris, mais cette fois-ci dans l'autre sens de circulation.