A Joachim du Bellay, trois jours pour apprendre autrement


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 27/01/2015 - 07:30 / modifié le 13/03/2015 - 10:13


Ateliers, conférences, débats, expositions, spectacles, séances de cinéma... depuis lundi, le lycée Joachim du Bellay à Angers a mis en suspens ses cours "classiques" au profit d'un véritable festival du savoir. Un événement triennal, porté par les équipes éducatives, pour faire rimer innovation pédagogique et ouverture au monde.



A Joachim du Bellay, trois jours pour apprendre autrement
la rédaction vous conseille
Au sein de l'établissement, l'idée avait germé en 1989 autour des commémorations entourant le bicentenaire de la Révolution Française. Depuis, tous les trois ans, les équipes pédagogiques du lycée Joachim du Bellay se mobilisent autour d'un événement thématique, pluridisciplinaire et multiforme qui, durant trois jours, invite les élèves à apprendre, à découvrir et à échanger autrement au sein même ou à l'extérieur de leur établissement (Maisons de Quartier, Université, Cinéma 400 Coups...).

Conférences, débats, expositions, spectacles, séances de cinéma, ateliers... 57 conférences et 148 ateliers au total ponctuent  "Joach'Autrement", le nom donné à cette fête du savoir organisée cette année autour du thème des "Secrets", tout comme l'une des rétrospectives du festival de cinéma Premiers Plans qui vient de s'achever.

Pour les élèves, le principe est simple : ils doivent s’inscrire à au moins 10 heures d’activités sur l’ensemble des journées avec une activité obligatoire par demi-journée. A l'issue du festival, il leur faut valider un « passeport » et le remettre le jeudi matin à leurs professeurs qui les transféreront à la Vie Scolaire pour contrôle. Professeur d'histoire à Joachim Du Bellay, Nicolas Réglin nous précise le sens de cet événement :

Quels sont les objectifs de "Joach'Autrement" ?
"Pour les élèves, ils sont d'apprendre différemment et d'être aussi acteurs de leurs choix : pendant les conférences ou les ateliers-débats, ce sont eux qui posent les questions et eux qui participent. Le but bien entendu, c'est d'éveiller leur curiosité en déclinant cette année, la question du Secret. Nous allons parler par exemple de "Lettres secrètes" avec une enseignante en lettres, des secrets de la Monnaie avec un spécialiste en sciences économiques, des secrets des labyrinthes avec une mathématicienne, des secrets de l'identification criminelle avec un responsable de la police judiciaire de Rennes etc... Et nous accueillons quelques pointures comme le magistrat Serge Portelli qui intervient devant 150 élèves. C'est un gros investissement de toutes les équipes éducatives."

Les expositions mèlent oeuvre d'artistes professionnels et oeuvres réalisées par des élèves.
Les expositions mèlent oeuvre d'artistes professionnels et oeuvres réalisées par des élèves.
Comment les élèves font-ils leurs choix ?
"Ils sont assez frustrés parce qu'ils ne peuvent pas se rendre à tous les endroits et à toutes les activités. Mais c'est à eux de trancher entre des conférences, des rendez-vous culturels, des propositions où ils sont à l'écoute et d'autres où ils sont partie prenante. Je pense aux élèves d'histoire des arts qui peuvent enchainer une conférence en tant qu'auditeur puis animer eux-mêmes une visite de l'une des expositions proposées au sein du lycée, ou allez voir un film puis jouer eux-mêmes une création qu'ils ont fait sur le secret. Ce projet, c'est aussi pour certains le leur. Des élèves du lycée Chevrollier ont créé un logiciel spécial pour nous permettre de gérer les inscriptions sur cet événement."

Quel est le sens de tout cela pour vous enseignants ?
"Le sens, c'est qu'il est bon parfois de changer ses pratiques pour permettre d'avoir un regard nouveau sur celles qui pré-existent. Ca ne veut pas dire que le cours "frontal" n'a pas de qualités -il en a- mais qu'en variant les propositions, on éveille la curiosité. A l'heure où on parle tant de laïcité aussi, l'ouverture au monde, c'est une manière de cultiver les valeurs de tolérance et de respect chez les élèves."












Angers Mag















Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46


cookieassistant.com