A vélo, ils veulent relancer le débat sur l'hébergement des demandeurs d'asile


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 30/06/2016 - 07:30 / modifié le 30/06/2016 - 09:09


Le Collectif de soutien aux sans-papiers et le Cercle 49 invitent à pédaler samedi 2 juillet pour sensibiliser les Angevins aux conditions de logements des demandeurs d'asile. Contre les squatsLes deux associations réclament la réquisition de logements vides pour héberger.



"Cela fait huit que l'on demande de réquisitionner les logements vides, de faire des baux précaires plutôt que de démolir des logements"
"Cela fait huit que l'on demande de réquisitionner les logements vides, de faire des baux précaires plutôt que de démolir des logements"
la rédaction vous conseille
Ils n'attendront pas le 4 juillet et le passage du Tour de France sur les bords de Maine pour enfourcher leurs bicyclettes. Le Collectif de soutien aux sans-papiers et le Cercle 49 voient même plus grand et appellent à un "Tour du monde" angevin à vélo samedi 2 juillet. Au départ de la place du Ralliement, le cortège s'arrêtera devant des logements vacants - parmi lesquels l'ancienne gendarmerie ou un foyer de jeunes travailleurs vides - pour y apposer des affiches.

"L'objectif est de sensibiliser élus et citoyens aux conditions d'hébergement des demandeurs d'asile", explique Jacques, l'un des membres de ces deux associations. "Il existe au moins 220 maison vides ou à vendre par l'Agglomération à Angers", s'agace Chantal, autre membre active. "On nous a déjà demandé de quitter des logements qui sont murés depuis au moins quatre ans. Ce qui est scandaleux, c'est de payer pour murer et surveiller des logements vides !" 
 
"On nous dit que les squats sont insalubres. Mais ce qu'ils proposent, le caniveau, ça n'est pas insalubre ?"

Concrètement, les associations réclament l'application de la loi Duflot, qui envisage la réquisition de logements vides pour faire face aux problèmes de logements. "Cela fait huit que l'on demande aux différentes municipalités, à l'agglomération, au Conseil départemental, de réquisitionner les logements vides, de faire des baux précaires plutôt que de démolir des logements."

A Angers, trois squats hébergent à l'heure actuelle des migrants, dont la situation est parfois régularisée : la "Maison des trois paroisses" dont les occupants sont sommés de partir, le "Château de Moulinsart", à propos duquel le Tribunal d'Instance a aussi demandé l'évacuation et un dernier, dans le quartier du stade Jean Bouin, qui devrait être fixé sur son sort le 5 juillet. "On nous dit que les squats sont insalubres", conclut Chantal. "Mais ce qu'ils proposent, c'est le caniveau : ça n'est pas insalubre ?"

Tour du Monde le samedi 2 juillet, départ à 15 heures place du Ralliement.
Arrivée à 18 heures au Château de Moulinsart (100, rue des Ponts-de-Cé)

 












Angers Mag















Angers Mag : 👏👍au 1er #HybLab angevin et au projet d'@angersmaginfo : mettre en relief l'évolution de l'abstention sur #Angers c… https://t.co/DbmzA8KC9s
Mardi 28 Mars - 10:58
Angers Mag : #Angers Monplaisir, une ambition éducative à construire @Angers @Maine_et_Loire... https://t.co/dbF8NCpxPI https://t.co/3HBXdZvwyt
Mardi 28 Mars - 07:59
Angers Mag : #Angers - Budget 2017 : la Ville d'@Angers va investir 74 millions d'euros https://t.co/DcfVoffxAY https://t.co/LGbyDppQ50
Mardi 28 Mars - 07:19


cookieassistant.com