Accident du tramway d’Angers : le maire adresse ses condoléances à la famille


Rédigé par - Angers, le 03/08/2011 - 16:54 / modifié le 03/08/2011 - 17:02


Le Maire d’Angers, Jean Claude Antonini et l'équipe municipale, font part, dans un communiqué, de leur tristesse suite au décès de Monsieur Chevrolier, heurté hier par le tramway, Avenue Winston Churchill dans le quartier de la Roseraie.



Bernadette Caillard-Humeau, Vice-Présidente d'Angers Loire Métropole, en charge des transports, et première adjointe au maire de la ville d'Angers, exprime les condoléances de la ville à la famille : « Dès ce matin, j'ai manifesté le soutien et la solidarité de la ville à la sœur de Monsieur Chevrolier. Nous sommes très émus par ce décès accidentel, tout comme le personnel de l'exploitant d'Irigo - Keolis Angers ».

La ville d’Angers précise qu’une enquête de Police est en cours, afin de déterminer les causes et circonstances exactes de cet accident.

« Il faut rappeler inlassablement que le tramway est prioritaire y compris sur les piétons », explique la vice-présidente. « Le piéton doit être attentif à son environnement et particulièrement lorsqu'il traverse les voies du tramway : un tramway est silencieux, un tramway peut en cacher un autre ».

Comme le confirme le Maire-président, la conception de la ligne et les conditions de son exploitation ont fait l'objet d'un contrôle et d'une validation de la part des services de l'Etat, lesquels ont donné le 23 juin à Angers Loire Métropole, l'autorisation d'exploiter le tramway.

La vice-présidente rappelle que la mise en circulation du tramway s'est accompagnée depuis les premiers essais d'un vaste travail de sensibilisation lequel devrait se poursuivre dès le 23 août prochain. « C'est un travail de sensibilisation du public en vue de la rentrée ».

Le préfet de Maine et Loire dans un second communiqué déplore également ce second accident corporel. Tout comme la municipalité d’Angers et Angers Loire Métropole il rappelle « la nécessité pour tous les usagers de l'espace public d'intégrer ce nouvel enjeu à leurs conditions de déplacements ».

« La circulation, des piétons et cyclistes, sur l'emprise du tramway doit donc se limiter aux passages identifiés, espaces dédiés à la traversée, et en étant vigilant sur la circulation des rames », poursuit le préfet.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag