Accroches-Cœurs 2011 : un vent sibérien va souffler sur la ville


Rédigé par - Angers, le 28/08/2011 - 11:16 / modifié le 28/08/2011 - 11:29


L’an dernier, en septembre, il faisait très chaud sur les bords de Maine à Angers. Cette année, les 9, 10 et 11 Septembre, la température va chuter brutalement, la seconde édition des Accroches-Cœurs version Acqua Viva, ayant décidé d'embarquer les angevins vers les pays de l’Est, de Saint Barthélémy d’Anjou jusqu’aux confins de la Sibérie, promettant une fois de plus un grand rendez-vous festif et un dépaysement total.



La compagnie allemande Pan Optikum sera l'un des grands rendez-vous de l'édition 2011
La compagnie allemande Pan Optikum sera l'un des grands rendez-vous de l'édition 2011
la rédaction vous conseille
A Angers, le mois de septembre risque d’être glacial et l’ambiance plutôt chaleureuse, façon soirée isba dans la toundra sibérienne. Pour cette nouvelle édition des Accroches-Cœurs les angevins seront obligés de revêtir combinaison de ski, écharpes et bonnets. On prévoit même de la neige dans les rues et des traîneaux tirés par quelques rennes en goguette. Déjantée la météo ? Certainement et au moins autant que le tandem Philippe Violanti et Calixte de Nigremont, qui ne manquent pas d’idées pour faire chavirer le cœur des angevins pendant trois jours d’un délire total. Mais ce sont les Accroches-Cœurs…

Après le soleil du sud qui avait fait venir sur les bords de Maine plus de 235 000 amateurs de fête l’an dernier – il paraît que les angevins n’aiment pas bouger – les Accroches-Cœurs vont mettre le cap vers les régions de l’Est. Pas seulement de l’autre coté de l’ancien rideau de fer, vers les anciens pays du bloc soviétique, mais en Alsace, dans le Doubs, et même à Saint Barthélémy d’Anjou, c'est-à-dire tout ce qui se situe à l’est d’Angers.

« L’an dernier on a vraiment pris notre pied. On a vécu des moments forts avec les angevins. Ça nous donne envie de recommencer », déclarait cet après midi Philippe Violanti le big boss, toujours aussi joueur, d’Acqua Viva Production. Et ça promet

Pour la seconde fois, les Accroches-Cœurs s’installeront sur les berges de Maine, Quai Ligny, mais aussi dans le centre ville et dans la Doutre avec plus 50 propositions artistiques (théâtre, danse, acrobatie, musique, pyrotechnie), venues de plus de 20 pays, Russie, Pologne, Slovénie, Chine, Ukraine, Turkménistan, etc.

Des grands rendez-vous sont d’ors et déjà annoncés comme « Transition » de Pan Optikum (Allemagne), un spectacle mélangeant musique, opéra, artifices, voltige et projection d’image ; « la Cerise Noire » de la française de comptage, ou le cinéma - théâtre réglé comme une horloge, devant et derrière la caméra ; ou encore « le concert volant », un spectacle de cerfs-volants musicaux et pyrotechniques de Omar Nasser. Même la petite Trabant, voiture économique fabriquée en Allemagne de l'Est sera de la fête.

Accroches-Cœurs 2011 : un vent sibérien va souffler sur la ville
Les Accroches-Cœurs signeront également le grand retour de la Compagnie Jo Bithume avec son inimitable boite de rue et de ZUR avec Horizone au Lac de Maine. Les Flash Mob, lesquels avaient connu un grand succès l’an dernier avec quelques surprises dont Calixte de Nigremont, le maître de cérémonie a le secret.

Les plasticiens envahiront également la ville avec la mise en lumière de la cathédrale d’Angers, « pour en faire le phare dans la fête », soulignait Philippe Violanti, une matriochka géante sur le pont de Verdun, des expositions de photos géantes témoignage de la vie à l’Est avant la chute du mur, la rue des deux-haies transformée en rue de Chinatown. Un élément du mur sera même prêté par la ville de Berlin et mis en valeur au forum des arts vivants du Quai.

D’autres surprises que nous découvrirons au fil des mois feront leur apparition, comme un course cycliste dans les rues d’Angers avec des cyclistes professionnelles équipés de tenues sonores ou encore des vaches montbéliardes pour remplacer les chevaux camarguais de l’an dernier.

Quant au Gibralthon de l’an dernier, lequel visait à combler le détroit de Gibraltar, il sera remplacé par une « Tolstoïade », un nouveau défi lancé par un Calixte de Nigremont jamais en panne d’idées saugrenues. Cette fois les angevins, le maire Jean Claude Antonini en premier, seront appelés à venir lire l’intégrale de Guerre et Paix (1700 pages) pendant les trois jours de festivités, soit au total 46 heures de lecture non-stop.

Les Accroches-Cœurs seront réalisés en collaboration avec le CDNC, l’EPCC le Quai, le Festival Premiers Plans, le CHABADA qui promet trois jours de musique électro et « turbo folk » d’Allemagne et des Balkans, sans oublier la société des fêtes d’Angers qui mettra de nouveaux ses bénévoles à contribution et tous les angevins appelés à se mobiliser pour que la fête soit encore plus belle.

Rendez-vous les 9-10-11 septembre pour un grand moment de fête populaire où, au moins une fois par an, angevins et visiteurs versent dans la douce folie. Mais c’est tellement bon.

Pour en savoir plus sur les Accroches-Coeurs : www.angers.fr/accrochecoeurs




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46



cookieassistant.com