Alex Grenier trio : derniers réglages et première scène de la tournée

From Texas to Illinois, la carte postale d'Alex Grenier Trio # 2


Rédigé par Alex Grenier Trio - Angers, le Mardi 9 Février 2016 à 18:30


Alex Grenier et ses trois acolytes - le bassiste Hervé Moquet, le batteur Franck Durand et l'ingénieur du son Alex Lefort - sont aux Etats-Unis pour deux semaines de tournée outre-Atlantique. Deux semaines que nous allons suivre au plus près, malgré les quelque 8 000 kilomètres qui séparent Angers d'Austin. Aujourd'hui, le quatuor goûte au rêve américain.



Premier concert "At Liz House" : "C'est toujours un défi de jouer avec des instruments de location".
Premier concert "At Liz House" : "C'est toujours un défi de jouer avec des instruments de location".
la rédaction vous conseille
Le concert se passe en deux sets ce soir. Tôt dans la soirée, tous les Américains (et quelques Français) viennent nous rencontrer pour parler de notre voyage et de la musique en général... C'est vraiment une très bonne ambiance pour un premier concert ! Le petit salon de Liz (une avocate qui parle un très bon français) est vraiment bondé. Tout le monde attend le début du show patiemment. On commence donc avec quelques nouveaux titres assez "punchy" (jamais joués en France auparavant).

Juste avant dans l'après-midi, nous avions parcouru Austin du nord au sud pour trouver le bon magasin de location de backline (c'est toujours un défi de jouer sur les instruments de location). Pas d'exception à la règle, en arrivant Franck commence à tirer sur ses fûts de batterie, Hervé démonte entièrement sa Fender Jazz Bass et nous quitte même pendant les balances pour trouver un magasin de bricolage! Je ne suis pas en reste avec ma nouvelle guitare et mon ampli Japonais fraîchement loués !

Après quelques ajustements, tout rentre dans l'ordre. On retrouve peu à peu le son et le feeling que nous avions laissés en France. Le public ici est vraiment très enthousiaste, les gens sont démonstratifs et n'hésitent pas à mettre une bonne ambiance. Après ce très agréable premier concert, Susan et Samantha (nos deux attachées de presse) nous invitent dans un très vieux bar près de notre hôtel. La pression retombe un peu (sauf la bière glacée qu'on nous offre !). Nous rejoindrons  notre hôtel tard dans la nuit, un peu comme dans un film, avec des souvenirs et des images plein la tête: le rêve américain.

à lire aussi :
Alex Grenier trio "un peu jet lagué"
Alex Grenier, trio gagnant












Angers Mag












Angers Mag : Ce qui ne tue pas... Le jour d'après #ASNLSCO. Billet de @LardeuxT @IncroyableSCO @AngersSCO @LaDalleAngevOFF https://t.co/g08bfmWb8e
Dimanche 11 Décembre - 12:41
Angers Mag : Ce qui ne tue pas…: Un cinquième match d'affilée sans succès en championnat, soldé... https://t.co/a1aB03FqOQ https://t.co/WArKQD0AYh
Dimanche 11 Décembre - 12:36
Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45







cookieassistant.com