"Aller sur l'Evre", le monde Polaroïd de Gracq


Rédigé par - Angers, le Vendredi 28 Octobre 2016 à 09:50


Le photographe indépendant Jean-Michel Delage signe un ouvrage inspiré de l'œuvre de l'écrivain Julien Gracq; au fil de l'eau, flanqué d'un polaroïd bon marché. Pour "Aller sur l'Evre" en toute liberté...



Les photos ont été prises au polaroïd puis collées sur du papier en crottes d'éléphant. Crédit photo : Jean-Michel Delage.
Les photos ont été prises au polaroïd puis collées sur du papier en crottes d'éléphant. Crédit photo : Jean-Michel Delage.
la rédaction vous conseille
Deux euros peuvent changer une idée qui chemine en projet. Voilà bientôt 10 ans que le photographe indépendant Jean-Michel Delage -qui signe des photoreportages à travers le monde pour des titres nationaux, mais également pour Angers Mag (lire ici)- songeait à un travail sur les paysages de Loire, voisin qu'il est d'un univers et d'une lumière qui ne laissent pas indifférent.

Le temps faisant son œuvre, l'idée collective d'un travail autour de l'œuvre de Julien Gracq, l'écrivain né à Saint-Florent-le-Vieil, est née au sein de l'Association pour la promotion de la photographie d'auteur (APPPA), dont Jean-Michel Delage fait partie.
"Au tout début, la Loire me parlait au premier degré", avance-t-il. Puis sont venues les lectures de "La Forme d'une ville", de "Lettrines", de "La Presqu'île", avant "Les Eaux étroites", l'ouvrage du grand écrivain, publié chez son éditeur historique José Corti, il y a 40 ans. "Là, ça n'est pas la Loire, mais l'Evre, une rivière qui m'a fasciné à travers le texte", explique Jean-Michel Delage.
Les choses se précisent, l'intention devient individuel et le projet prend corps au printemps dernier : "J'ai trouvé sur un vide-greniers à Mûrs-Erigné un polaroïd à deux euros. C'est tout ce dont j'avais besoin."
"L'Evre, une rivière qui m'a fasciné à travers le texte "Les eaux étroites"

La suite, sur une Evre difficile d'accès, c'est une découverte de la rivière par l'eau, sur une barque et puis un travail plus technique de transfert du film polaroïd sur papier. Restait à trouver le papier idoine, finalement "un papier en crotte d'éléphant ramené de mon voyage au Sri Lanka et qui traînait là", reprend Jean-Michel Delage. "C'est hyperfibreux : j'ai mis chacune des feuilles dans l'eau et étalé le film polaroïd au pinceau. Il y a quelque chose d'aléatoire qui correspond, me semble-t-il, à ce projet-là. On retrouve des couleurs improbables et des plans qui rappellent "Les eaux étroites".
 
Des 80 polaroïds travaillés, Jean-Michel Delage s'est lancé dans l'autoédition -"j'ai plus que jamais envie d'être un artisan, ce qui me permet aussi de laisser libre cours à mes envies"- pour en sortir un livre 15x15 de 60 pages et 28 photos, en faisant travailler pour l'impression numérique les "locaux" de La Botellerie, l'imprimeur court et moyen tirage installé à Vauchrétien. Cerise sur le gâteau, c'est l'académicienne Danièle Sallenave qui signe la préface de l'ouvrage
 
Un premier tirage de 100 exemplaires est prévu (voir ci-dessous)... et d'autres projets devraient sortir prochainement, en collaboration notamment avec le chanteur de Lo'Jo, Denis Péan : "J'ai photographié Angers au téléphone portable. Au total, une trentaine de photos en noir et blanc, avec du flou, du bougé, du crasseux, que devraient accompagnés sept ou huit textes de Denis".

"Aller sur l'Evre", 20 € en chèque avec bon de réservation à l'adresse suivante : Jean-Michel Delage, 11 rue du Ban, 49250 Saint-Remy la Varenne. www.jeanmicheldelage.com  ; jm2lage@gmail.com

Chasseurs de livres à Angers et environs

En plus de son activité de photographe, Jean-Michel Delage a créé il y a quelques mois une page Facebook inspirée d'une expérience belge : Chasseurs de livres à Angers et environs.
L'idée est simple, qui va un peu à l'encontre de la (trop ?) fameuse chasse aux Pokémon : "Il s'agit de lâcher un livre dans la nature, peu importe où, de prendre une photo du lieu d'abandon, puis de le poster sur la page Facebook", précise Jean-Michel Delage. Lorsque quelqu'un le trouve, même procédé. Un jeu "sans but précis, déjà le plaisir de lire et de partager", conclut Jean-Michel Delage.
Et pour ceux qui n'auraient pas de compte Facebook, c'est aussi possible à ce mail : chasseursdelivresangers@gmail.com.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag