Alternatiloire, deux jours pour soutenir la "transition citoyenne"


Rédigé par - Angers, le 24/09/2015 - 07:52 / modifié le 25/09/2015 - 09:18


Alimentation, éducation, transports, énergie... Face à la crise économique, écologique et sociale, ils sont convaincus que la transition de nos sociétés se joue d'abord à un niveau individuel et local. Samedi et dimanche, ils en défendront l'idée à Angers, Chalonnes, Les Rosiers-sur-Loire et Saumur, en animant quatre villages associatifs. A trois mois de la conférence climatique mondiale à Paris, une manière de dire clairement qu'il ne faut pas tout attendre des pouvoirs politiques.



Lucie Desmoulin, Mickaël Poiroux et Séverine Hucin, trois des membres du collectif d'organisation d'Alternatiloire.
Lucie Desmoulin, Mickaël Poiroux et Séverine Hucin, trois des membres du collectif d'organisation d'Alternatiloire.
la rédaction vous conseille
Une coopérative de finances solidaires (la NEF), une autre de fourniture d'électricité issue à 100% d'énergies renouvelables (Enercoop), une association foncière au service de projets agricoles respectueux de la biodiversité (Terre de Lien), le réseau Biocoop, les Jardins du réseau Cocagne... Derrière le collectif national pour Une Transition Citoyenne fondé en mai 2013 à Cluny (Saône-et-Loire), on trouve quelques une des principales organisations qui ont fondé, par leurs actes, ces vingt dernières années, leur engagement en faveur d'un autre modèle de société d'échanges, affranchi du consumérisme et de la croissance matérielle à tout prix.

Pas étonnant de découvrir que leur déclaration commune d'engagement a été prononcée en présence des philosophes Pierre Rabhi - attendu prochainement à Angers (voir plus bas) - et Patrick Viveret, deux des penseurs de la décroissance et de la "sobriété heureuse". En Maine-et-Loire aussi, ces concepts ont trouvé écho ces dernières années auprès de citoyens de plus en plus nombreux, militants ou pas. Fin septembre l'an passé, au terme de mois d'échanges et d'actions communes, des centaines d'entre eux s'étaient retrouvés au lycée du Fresne à Angers, à l'occasion de la 1ere fête de la transition citoyenne de Maine-et-Loire. Succès à la clef.

"La fête avait réuni près d'un millier de personnes et créé une vraie dynamique, raconte Mickaël Poiroux, d'Attac 49, Avec la proximité de la COP21, la conférence climatique mondiale de Paris, on a décidé de renouveler l'opération mais sous une forme différente." Inspirés par le succès des Alternatiba, nom donné à des villages éphémères d'initiatives citoyennes lancés à Bayonne, eux-aussi en 2013, quatre villages vont proposer ainsi samedi et dimanche prochains, en quatre lieux de Maine-et-Loire, des animations, débats et échanges festifs autour de multiples thématiques.
"L'idée, c'est vraiment de mettre les gens en action et de montrer que les changements sont non seulement possibles, mais déjà en marche un peu partout sur notre territoire"

A Saumur, dès samedi, il sera notamment question d'alimentation, d'épargne citoyenne, de climat, des enfants, de la consommation ou encore de vins avec le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, la ville de Saumur, la MJC de Saumur, la Confédération Paysanne, Artisans du Monde, la Cie Spectabilis et de multiples autres partenaires. Le programme complet ici. Non loin de là, à l'île Olivier à la sortie des Rosiers-sur-Loire, une autre manifestation samedi invitera là-aussi à échanger autour de l'habitat, de l'énergie, des transports, de la consommation, du bien être via des dizaines de rendez-vous, ateliers, animations, conférences, balades. Le programme est particulièrement dense.

Troisième site, Chalonnes-sur-Loire, avec des échanges, table-rondes autour du bio, des déchets, de la monnaie locale.... (programme ici), de 12h à 18h samedi. Enfin, Angers n'est pas reste avec un quatrième village aménagé quai Ligny où seront proposés dès 12h, samedi mais aussi dimanche, des dizaines de stands animés. On pourra causer climat, énergie et environnement avec l'association Alisée, le mouvement Colibris ou le réseau Sortir du Nucléaire, parler d'alimentation, de jardinage et d'agriculture avec le Gabb Anjou (agriculteurs bios), Libr'Ojardin, Terres et Terroirs ou Bio'consommacteurs, débattre au sein d'une agora et danser ou taper du pied en chanson jusqu'à la nuit. Là aussi, le programme est dense (pour le découvrir en détail, c'est ici)

Point d'orgue de ce week-end, les acteurs des quatre villages se retrouveront dimanche pour faire vivre celui d'Angers et échanger autour de la COP21 où plusieurs d'entre eux se rendront en décembre. "L'idée, c'est vraiment de mettre les gens en action et de montrer que les changements sont non seulement possibles, mais déjà en marche un peu partout sur notre territoire" résume Séverine Huchin, autre membre du comité d'organisation. "Nous vivons dans une société qui arrive en fin de cycle. On est en transition vers un autre état qui s'imposera à nous, forcés ou contraints, appuie, Mickaël Poiroux, On peut toujours vivre en pensant que la croissance va revenir un jour, mais on peut aussi se dire qu'on peut fonctionner sans."

www.alternatiloire.org

Pierre Rabhi à Saint-Barth' et Angers les 8, 9 et 10 octobre
Ses sorties se font plus rares et n'en sont que plus attendues. Le fondateur du Mouvement Colibris, Pierre Rabhi, assistera le 10 octobre prochain aux portes-ouvertes du nouveau Centre communal d'action social de Saint-Barthélémy-d'Anjou qui porte désormais son nom : le Village Pierre Rabhi. Le paysan agroécologiste et philosophe en profitera pour donner trois conférences sur des thématiques qui lui sont chères.

Jeudi 8 octobre, 20h30 au THV à Saint-Barth' : "De la nécessaire "révolution intérieure", quelle place et enjeux pour les valeurs féminines ?
Vendredi 9 octobre, 15h, à l'ESA à Angers (et visio-conférence à l'ESAIP) : "Agroécologie : continuité ou révolution ?"
Vendredi 9 octobre, 20h30, au Quai : "La sobriété heureuse".
 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01


cookieassistant.com