Angers French Tech en pince pour Gary Shapiro


Rédigé par Juliette COTTIN - Angers, le 24/10/2016 - 20:55 / modifié le 25/10/2016 - 17:13


Un an après une première visite, le président du Consumers Electronics Show de Las Vegas est revenu lundi à la Cité de l’objet connecté, où une salle porte désormais son nom. Un geste honorifique autant que diplomatique, destiné à appuyer les ambitions de développement de la Cité et de la French Tech Angers.



Gary Shapiro, sa femme - Susan Malinowski - et Thierry Sachot, le président de la Cité de l'objet connecté.
Gary Shapiro, sa femme - Susan Malinowski - et Thierry Sachot, le président de la Cité de l'objet connecté.
la rédaction vous conseille
Dans la salle de conférence de la Cité de l’objet connecté d’Angers, l’Anglais est de mise en ce lundi matin pluvieux. Le maire Christophe Béchu discourt dans la langue de Shakespeare pour annoncer l’inauguration de la « Gary Shapiro’s FrenchTech Events Room » au sein de la Cité. Derrière l’événement honorifique, c’est le symbole qui est important. L’idée est avant tout d’associer à l’écosystème angevin la notoriété de l’immense salon américain dédié à l’innovation en matière d’électronique grand public, et de son organisateur en chef.

« Gary Shapiro est un emblème de l’Internet des objets dans le monde, cela ne peut que renforcer la reconnaissance et la réputation de notre projet, tout en plaçant nos start-ups dans ses événements », espère Thierry Sachot, directeur de la Cité et directeur  général d’Éolane, le groupe électronique privé porteur du projet. De son côté, l’Américain s’avoue « humblement flatté et surpris de cette initiative » et prévoit, dès qu’il en aura l’opportunité, de « mentionner la Cité de l’objet connecté et Angers » dans les événements auxquels il participe et auprès de ses partenaires. Lui qui voyage aux quatre coins du monde affirme avec enthousiasme n’avoir jamais vu un espace aussi complet : « Je pense que c’est le seul accélérateur de start-ups au monde qui se focalise sur l’Internet des objets. Un très bon choix alors que ce secteur est en train de grandir très vite et de révolutionner nos vies. »

La Cité en phase d’ajustements
Malgré un démarrage moins rapide que prévu, l’accueil de projets à la Cité « suit à peu près sa feuille de route » selon son président, Thierry Sachot. Avec une cinquantaine de projets depuis son ouverture en juin 2015 (dont 30 en cours actuellement), la Cité « prend peu à peu sa place. Malgré tout, même si les start-ups restent notre cible prioritaire, nous avons aussi décidé d’élargir notre offre aux PME et aux grands groupes qui peuvent apporter des projets d’industrialisation plus larges. » De quoi sans doute aussi rentabiliser plus rapidement les investissements privés engagés.

De son côté, la French Tech angevine a rebaptisé le bâtiment « Wise factory ». « La Cité de l’objet fait partie d’un ensemble plus large qui regroupe les acteurs de l’Internet des objets, du numérique et de l’électronique, explique Michel Perrinet, délégué territorial French Tech. Nous allons concentrer ici ces acteurs, avec par exemple l’arrivée prochaine de We Network, le réseau d'expertise électronique du Grand Ouest. »

Des ambitions internationales
Pour sa deuxième visite à Angers en moins d’un an, Gary Shapiro, le patron du CES – lequel a lieu chaque année depuis 45 ans et a accueilli en 2016 pas moins de 175 000 visiteurs – avait emmené avec lui l’ensemble de son conseil d’administration. « Il y a aujourd’hui une centaine d’entreprises et de dirigeants français présents au CES, a-t-il indiqué. En l’espace de cinq ans, l’image de la France s’est complètement transformée, de la bureaucratie à l’entrepreneuriat ! »

Côté français, patrons et membres de la French Tech régionale et nationale étaient présents pour l’occasion, bien décidés à soutenir cette notoriété grandissante de la France. Cyrille Le Floch, président de Qowisio et candidat au secrétariat national de la French Tech pour la branche IoT Manufacturing, fait partie de ceux qui croient à ce développement international. « Avec son background électronique, Angers a tous les ingrédients pour jouer une véritable carte dans la production d’objets connectés. Gary Shapiro est un précurseur, ce n’est pas par hasard s’il vient ici deux fois en un an. Après une année qui a permis aux acteurs locaux de se réunir et de s’organiser, on est en train de créer une vraie accélération. » Reste que seul l’avenir pourra dire si ces acteurs réussiront ou non à transformer l’essai de leurs (grandes) ambitions.








Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00


cookieassistant.com