Angers Mag avec l'ensemble Amarillis en tournée indienne


Rédigé par - Angers, le Mardi 19 Mars 2013 à 07:30


Ambassadeur artistique de la ville d'Angers, l'ensemble de musique baroque Amarillis vient d'entamer lundi une mini-tournée en Inde. Avec la complicité de Sylvie Charmoy, l'administratrice du groupe qui participe au voyage, Angers Mag vous fera vivre ce séjour. L'occasion de mieux faire connaissance avec une formation musicale encore méconnue des angevins.



Violaine Cochard (à gauche) et Héloïse Gaillard, le duo fondateur d'Amarillis
Violaine Cochard (à gauche) et Héloïse Gaillard, le duo fondateur d'Amarillis
la rédaction vous conseille
Qui connaît l'ensemble Amarillis à Angers ? Sans faire offense à Violaine Cochard et Héloïse Gaillard, les deux musiciennes qui l'ont fondé, force est de reconnaître que cette formation musicale baroque, accueillie en résidence à Angers, n'est pas encore prophète en son pays.

Créé en 1994, lauréat de multiples prix nationaux et internationaux dont celui de révélation "classiques" de l'Adami en 1999, Amarillis a acquis en bientôt vingt ans d'existence et une douzaine de disques, une renommée internationale. L'ensemble s'est produit en Angleterre, aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemagne, au Canada, en Amérique Latine et bien sûr en France.

Amarillis est avant tout un duo qui associe la flûte à bec et le hautbois baroque d'Héloïse Gaillard, formée à l'origine au Conservatoire national de Tour, au clavecin de Violaine Cochard, née à Angers et passée par le Conservatoire de l'avenue Montagine. Mais c'est une formation à géométrie variable qui s'étoffe d'autres musiciens au gré des projets et des rencontres.

En novembre dernier, via une convention triennale signée avec la ville d'Angers et la Région Pays-de-la-Loire, l'ensemble a scellé un peu plus son attachement aux bords de la Maine. En contrepartie du soutien financier des deux collectivités, Amarillis s'est engagé dans un projet de promotion du répertoire baroque auprès de tous les publics de la région.

Sa prochaine création, Réjouissances, sera donnée le 31 mai au Grand Théâtre, précédée d'actions de sensibilisation auprès des élèves du conservatoire mais aussi des écoles, collèges et lycées d'Angers et ponctuée d'une Master-Class le 1er juin. Un autre programme sera donné début novembre, toujours au Grand Théâtre d'Angers, autour des cantates françaises.

Dix jours en Inde

Pas prophètes en leur pays, disions-nous ? En débarquant lundi à l'aéroport de Delhi, c'est pour l'occasion, en inconnues parfaites que les musiciennes d'Amarillis ont posé le pied en Inde.

Invitées dans le cadre du 2e festival Bonjour India qu'organisent les institutions représentatives de la France en Inde, elles vont y donner quatre concerts d'ici au 26 mars à Jaïpur, Bhopal, Calcutta et Bombay. Une opportunité unique de faire découvrir au public indien un répertoire et des instruments qui lui sont étrangers.

Angers Mag avec l'ensemble Amarillis en tournée indienne
"Le grand défi, c'est d'avoir réussi à faire voyager un clavecin français. Les organisateurs n'étaient pas très chauds mais nous y tenions plus que tout" explique Héloïse Gaillard.

Fabriqué en 2009 par Laurent Soumagnac, un facteur picard réputé, l'instrument est arrivé ce week-end avant les musiciennes. Son passage aux douanes a donné lieu à quelques contrôles et vérifications épiques aux dires de l'équipe administrative.

Héloïe Gaillard et Violaine Cochard sont accompagnées pour cette mini-tournée d'Alice Pierot (violon), d'Annabelle Luis (violoncelle) et de la soprano Maïlys de Villoutreys.

Pour toutes, c'est leur premier séjour en Inde d'où une légitime excitation : "Il parait qu'on ne revient pas indemne de ce voyage. Nous sommes surtout ravies et curieuses à l'idée de jouer devant un public qui ne connaît pas la musique baroque. Ravies aussi que ce soit un ensemble des Pays-de-la-Loire qui a été choisi pour cela" nous a confié avant son départ Héloïse Gaillard.

Toute l'équipe d'Angers Mag attend avec impatience les premières impressions indiennes de cette tournée.





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag