Angers Pas Correct, suite et … fin


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 23/02/2011 - 12:04 / modifié le 25/02/2011 - 19:08


A peine né, le blog incisif et polémique « Angers Pas Correct », va disparaître de la petite blogosphère angevine. Dommage, car c'est une tribune d'expression qui disparait, surtout que le ton corrosif choisi pas l’auteur n’était pas pour autant diffamatoire. Au moment où l’on parle de liberté, il offrait l’immense avantage de bousculer les attitudes convenues de l’élite locale.



Le message annonçant la fin du blog Angers Pas Correct
Le message annonçant la fin du blog Angers Pas Correct
Lancé en tout début d’année par un blogueur anonyme, « Angers Pas Correct », va fermer ses portes lundi prochain selon son auteur. « Mon implication à venir dans la vie de la Cité rend intenable la tenue de ce blog. Je vais très bientôt avoir des relations extrêmement agitées avec certains élus, il me parait difficile de venir ensuite les critiquer sur ce blog », précise l’auteur dans son message de fin.

Les internautes angevins qui avaient rapidement pris l’habitude de le consulter et même de l’apprécier, n’en croient pas leurs yeux. Ils n’envisagent pas que l’aventure puisse s’arrêter en si bon chemin. « Vos articles allaient très bien avec mon café du matin: un sourire avant d'aller bosser pour l'une des personnes citées dans vos posts, cela me donnait du courage. Ne disparaissez pas complètement, continuez d'agir dans la transparence qui vous caractérise », peut-on lire dans les commentaires.

Mais le « blogueur masqué », sans doute dépassé par les événements et certains commentaires, craignait-il d’être démasqué et de devoir rendre des comptes. Pour notre part nous aurions aimé savoir qui se cachait derrière son écran d’ordinateur pour démontrer à la face du monde que la vie angevine n’était pas aussi douce qu’il pouvait bien y paraître. Vu le niveau et le style, nous penchions pour un journaliste, un fonctionnaire municipal, ou encore un élu, quelqu’un que nous croisons peut-être dans les cocktails ou les conférences de presse, mais certainement pas le coiffeur de Christophe Béchu comme il l’écrit dans son billet de fin.

Ce que nous avons apprécié, même si nous nous sommes fait épingler, c’est que le contenu n’était jamais, à quelques exceptions près, insultant ou diffamatoire. « Je m'y emploie et je m'auto-censure Mais je ne laisserai rien passer, dans la mesure de mes moyens », avait commenté l’auteur dans l’article publié dans nos colonnes.

Si le ton était plutôt correct, on ne peut pas en dire autant des commentaires, également anonymes. Certains se sont déchaînés sur des sujets pour lesquels il n’y avait pas vraiment lieu, à l’exemple de la pauvre Delphine (Delphine à Angers) et de son mentor. Ce dernier était même accusé d’avoir demandé l’interdiction de publication du blog. Ce qui est loin d’être le cas, si l'on en croit le message de fin du blogueur. Mais c’est peut-être le problème de ce genre de publication, laquelle permet à chacun, à la façon d’une lettre anonyme, de dénoncer son voisin. Polémique oui, mais modération indispensable, c’est peut-être l’une des erreurs de ce blog.

Même si les sites personnels permettent de dire tout haut ce que bon nombre de citoyens pensent tout bas, dans le cas présent il n’était peut-être pas opportun de s’attaquer aux plus petits, aux sans grade, ceux qui font ce qu’ils peuvent pour vivre ou exister. Se cantonner aux dessous de la vie politique et people d’Angers c’était déjà très bien et certainement ce qui était le plus apprécié.

Enfin, laisser la possibilité de pouvoir publier des commentaires en mode « anonyme », n’était pas, à notre avis, une bonne solution, car elle conduisait à des incompréhensions, personne ne sachant « qui était qui » dans certains fils de commentaires. L'obligation d'un nom ou d'un pseudo aurait permis de rendre plus lisibles certains avis.

« Bon voyage Le Blogueur et merci pour votre travail de déblaiement. Mille regrets de ne plus vous lire. Bonne journée à vous et gardez l'Oeil bien ouvert », un commentaire auquel nous souscrivons. Souhaitons que ce blog donne des idées à d’autres, même si ce n’est pas un terrain très facile.

Pour ceux qui veulent continuer à soutenir, le « blogueur masqué », il vous laisse son adresse mail : angerspascorrect@yahoo.fr



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Anonyme le 26/02/2011 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au contraire la possibilité de laisser des commentaires sans nom est très importante.
D'ailleurs le blogueur masqué a défendu, à juste titre, ce choix.








Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com