Angers a toujours faim de punk


Rédigé par - Angers, le Mercredi 13 Avril 2016 à 08:00


Angers, c'est le berceau des Thugs, et d'une certaine idée du punk. Une légende à découvrir dans les livres d'histoire ? Pas pour les organisateurs de la première édition du Still Hungry Fest. Durant 4 jours, du 20 au 23 avril, concerts, expositions et conférences se succéderont "pour redorer le blason du punk", et faire découvrir au plus grand nombre son héritage.



La première date de la tournée européenne des Bad Cop Bad Cop, ce sera à Angers, dans le cadre du Still Hungry Fest.
La première date de la tournée européenne des Bad Cop Bad Cop, ce sera à Angers, dans le cadre du Still Hungry Fest.
la rédaction vous conseille
"1989. Une pochette rouge sang, des gosses en culottes courtes s’agitent dans un joyeux chaos revanchard et bruitiste". Pas besoin d'aller beaucoup plus loin dans le communiqué de presse envoyé par l'association Still Hungry Fest pour deviner à quoi ont été nourris Thom et Simon, les deux chevilles ouvrières de l'événement : le 3e album des Thugs, produit par le label Sub Pop des Nirvana, Soundgarden ou autres Mudhonney a laissé une trace indélébile dans l'esprit de ces "même pas" trentenaires... et dans celui d'une grande partie de la scène alternative, bien au-delà du petit territoire angevin.

Les Thugs ne sont plus. L'âge d'or du punk est-il pour autant révolu ? "Non, l'âge d'or se poursuit", défend Thom. "A Angers, il y a encore de nombreux concerts qui sont organisés, au Café Latin ou au T'es Rock Coco notamment, mais qui réunissent peu ou prou toujours les mêmes personnes. Dans l'imaginaire collectif, le punk, c'est un crêteux avec une 8.6 à la main et un chien : le punk, c'est aussi ça, mais c'est essentiellement autre chose. C'est toute l'ambition du festival : redorer le blason du punk, et montrer à quel point il a influencé et influence encore la scène des musiques actuelles."
"Redorer le blason du punk, et montrer à quel il a influencé et influence encore la scène des musiques actuelles"

Discret en surface, par nature, le punk rock développe une histoire underground, en dehors de tous les circuits institutionnels, qui n'en reste pas moins "effervescente, débrouillarde et solidaire". Le meilleur exemple angevin reste sans doute l'aventure des Wank For Peace, qui a pris fin aux premiers jours de janvier, et dont la tournée d'adieux a sillonné l'Europe en 2015, de La Macédoine au... Quart'Ney, à Angers.

Le Still Hungry Fest, qui se déroulera dans 7 lieux culturels et musicaux angevins du 20 au 23 avril, relèvera ainsi ce challenge de faire vivre la culture punk rock aux yeux du plus grand nombre, tout en ne concédant rien -ou si peu- à ses fondements. Un fil ténu, qui a vu les organisateurs annuler un showcase à la FNAC parce que l'enseigne avait décidé, quelques semaines auparavant, de ne plus distribuer d'albums auto-produits -"alors que c'est la tradition punk-rock", précise Thom- et, dans le même temps, un groupe se désister en raison de la subvention octroyée par la mairie d'Angers, "pour donner un coup de pouce à cette première édition. Ce sont des potes, et on comprend tout à fait leur démarche", commente Thom.

Reste que la première édition du Still Hungry Fest promet de savoureux moments, au travers des concerts, conférences ou autres expositions programmés. L'événement s'ouvre ainsi, le mercredi 20 avril, par une conférence débat organisé à Exit Music For a Drink, sur "la genèse et l'évolution de la scène punk à Angers". Au micro de Radio G ce soir-là : l'ancien Thug, Eric Sourice, Casbah (Casbah Club), Stéphane Martin (le programmateur du Chab', mais aussi et surtout Black & Noir), Florent Allain (chanteur des Wank For Peace) et Bigrené, de Radical. Bref, du lourd et légitime, pour ouvrir l'appétit punk. La suite de la soirée, c'est au Donald's Pub (entrée libre), pour une ambiance folk punk conclut, comme chaque soir de la prog', par un DJ Set adapté à la thématique (Paul's Boutique en l'occurence).

La prog' complète, c'est au bas de ce papier, mais on citera tout de même la venue d'un retraité de la RATP, le jeudi 21 avril au T'es Rock Coco : Didier Wampas défendra son nouveau projet, Sugar & Tiger, avec femme et enfant sur scène. Le vendredi 22 avril, après avoir fait découvrir leurs pépites vinyles chez Home Wax, la garage pop de Fuzzy Vox inondera le Joker's Pub. Last but not least, le samedi, avec l'ouverture, dès 14 h 30, d'un Boléro tout entier acquis à la cause du punk. Au programme : marché aux disques, plateau avec Radio Campus et projections de docus sur la culture punk rock, le tout agrémenté d'un goûter. Vegan, comme il se doit.
Le soir, direction le Bar du Quai, pour le temps fort du Still Hungry : six groupes ligériens, avant deux touches féminines, pour le final. Le DJ Set des Red Pants sera ainsi précédé par la première date de la tournée européenne des Bad Cop Bad Cop.

Pas révolu, l'âge d'or du punk. Résolu.

La programmation complète, c'est sur le site officiel du festival.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00







cookieassistant.com