"Angers pour vous", soutien et vigie de la municipalité Béchu


Rédigé par Emmanuel DE GESTAS, stagiaire L2 Histoire option Sciences Politiques à l'UCO - Angers, le 11/03/2017 - 08:00 / modifié le 11/03/2017 - 21:08


C'était le nom de la liste que conduisait Christophe Béchu aux élections municipales de 2014. Trois ans après, Angers pour vous est une association, qui continue d'entretenir le lien entre les élus et ses adhérents. Et alimente l'équipe municipale de ses réflexions comme ce samedi lors de son université de printemps.



Richard Yvon, conseiller municipal délégué à la santé et président de l'association Angers pour vous.
Richard Yvon, conseiller municipal délégué à la santé et président de l'association Angers pour vous.
la rédaction vous conseille
Fondée au moment de la campagne municipale, Angers pour vous aurait pu logiquement s’arrêter avec la victoire de la liste LR-UDI-MoDem-société civile, conduite par Christophe Béchu. Mais il en a été décidé autrement. Et l’association qu'elle est devenue en mai 2014, a choisi d'inscrire son action dans le temps. Son objectif : « Etre le point de rencontre entre les citoyens angevins et l’équipe municipale. Etre à la fois force de propositions de la part des habitants, et de communication de la part de la majorité », résume Richard Yvon, son président, par ailleurs conseiller municipal délégué en charge de la santé.

Une raison d'être qui, selon lui, a prouvé ses bénéfices après trois ans de mandat : "Cette décision de continuer au-delà de la campagne est née du croisement de deux envies ; celle de l’association, et celle des adhérents et sympathisants. Un jour Christophe Béchu nous a dit que nous étions là « pour nous (les élus) empêcher d’avoir la tête qui gonfle. »" Et la tête qui gonfle, pour le président d’Angers pour Vous, il pourrait y avoir de quoi l’attraper : « Nous avons tenu 90% de nos engagements de campagne ». 

Mais en ces temps troublés pour la classe politique, il veut absolument rester dans le réel : « Nous ne sommes qu’à mi-mandat, il nous reste encore beaucoup de travail ». Les perturbation politiques nationales : « Si on nous parle de la crise actuelle chez Les Républicains ? Vous croyez que les gens ont le temps pour ça ? Quand ils viennent nous voir c’est pour du concret. C’est une vraie protection pour nous, élus locaux, d’être sur du local, sur le terrain, c’est un bol d’oxygène. ».

Au rythme de trois réunions par an, Richard Yvon estime que le fonctionnement de l'association apporte satisfaction. A mi-mandat, il constate que chez les Angevins, la demande culturelle est très forte, ainsi que celle de la proximité. Mais ce samedi, lors de l'université de Printemps organisée à l'Hostellerie du Bon Pasteur, les débats et tables-rondes porteront sur l’animation sociale et solidaire. L'occasion pour les élus d'Angers pour vous de prendre le pouls de leurs soutiens sur ces sujets permanents d'actualité. 

Interrogé enfin sur la gestion financière d’Angers Pour Vous, Richard Yvon en garantit la totale indépendance : « Nous sommes financés uniquement par les cotisations de nos adhérents -environ 500 aujourd'hui- et des élus qui ont décidé d’adhérer. Nous n’avons aucune subvention de la mairie. » 









1.Posté par soimeq le 13/03/2017 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et elle est financée comment cette association ? Elle dispose de salariés, les gens interviennent de façon bénévole ?

Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info

















Angers Mag











Angers Mag : #Angers Le Resto du mois : Le 15 Gourmand, le bien nommé #gastronomie @Angers https://t.co/B0yaIXv1ej https://t.co/cCdoPGrYJq
Lundi 27 Mars - 17:54
Angers Mag : Cinémas d’Afrique : le festival prépare sa 16e édition: La 16ème édition du festival... https://t.co/W21NJtbOqk https://t.co/GY8L3aSAMq
Lundi 27 Mars - 07:53
Angers Mag : #paix Samy Cohen, auteur "Israël et ses colombes" @Gallimard en conférence ce soir à... https://t.co/dSx2T7p7yG https://t.co/y1YYsGbzJ7
Lundi 27 Mars - 07:32
Angers Mag : #Angers Théâtre : l'engrenage dramatique de Gorge Mastromas @LeQuai https://t.co/AUaE7l412b https://t.co/Eypghq7Ek3
Dimanche 26 Mars - 13:04



cookieassistant.com