Angers : un conseil municipal tout terrain…


Rédigé par - Angers, le 27/06/2016 - 07:55 / modifié le 26/06/2016 - 23:50


Le conseil municipal d’Angers se réunit ce soir avec un ordre du jour très sportif, coincé entre les championnats de France d’athlétisme qui se referment à peine au Lac de Maine, et l’arrivée du Tour de France cycliste, le 4 juillet. On y causera glace -avec le marché de la nouvelle patinoire- et subventions aux sports de haut niveau, avec quelques décisions qui pourraient mettre le feu.



Le projet, préparé initialement par l'équipe Chabanne a été amputé de la glace extérieure, pour rentrer dans l'enveloppe budgétaire souhaitée par la Ville d'Angers.
Le projet, préparé initialement par l'équipe Chabanne a été amputé de la glace extérieure, pour rentrer dans l'enveloppe budgétaire souhaitée par la Ville d'Angers.
la rédaction vous conseille
On connaît depuis plusieurs semaines le nom du projet lauréat pour la construction de la future patinoire d’Angers, à côté du cinéma multiplex : Chabanne. Restait à en connaître le prix, après négociation entre les deux parties. Ce sont ces choix qui seront validés par le conseil municipal de ce lundi soir.
 
L’équipement, dont la livraison est attendue en juillet 2019, devrait ainsi coûter « entre 25 et 26 M€ hors taxe », selon le maire, Christophe Béchu. A ce prix-là, plus question de glace extérieure ; et la surface initiale présentée initialement par l’architecte est rabotée de 700 m2, soit 8 % de la surface globale. Voilà pour les principales évolutions sur la structure.
Un temps évoqué, la couverture végétale du toit a elle aussi vécue pour laisser place à un équipement photovoltaïque.
Reste désormais à trancher sa réalisation puis son utilisation : l’électricité engendrée servira-t-elle à couvrir les besoins de la patinoire ou sera-t-elle revendue à EDF ?
 
Direction le sous-sol pour la dernière information du soir qui ne concerne pas tant l’équipement sportif que l’ensemble du « quartier ». Un parking de 265 places va voir le jour –pour 3,5 M€- dont la construction et la gestion seront déléguées par la Ville. « Ce ne sera pas le parking de la patinoire : il nous permettra de régler en partie les problèmes de stationnement de ce secteur université et du CHU situé de l’autre côté de la Maine », avance Christophe Béchu.

De Chabanne -l’architecte de la patinoire- à Chabane -Saïd, le patron d’Angers SCO- il n’y a qu’un pas, allégrement franchi durant le conseil du soir : connue depuis plusieurs semaines également, l’assemblée lancera officiellement la procédure pour la restructuration de la Tribune Colombier, dans le stade Jean-Bouin.
Une rénovation de l’existant, donc, plutôt qu’une reconstruction, qui permet d’éviter un concours d’architecte en même temps que de limiter le coût. L’enveloppe est de 4,2 M€, pour un tribune qui présentera au final des virages et un toit.

Du SCO, il sera également question lors du large volet consacré aux subventions accordées par le Ville aux clubs de haut niveau. 973 000 € pour la saison 2016/2017 : une somme maintenue par rapport à la saison précédente. « Mais c’est un faux maintien », assure Christophe Béchu. « Entretien de la pelouse, fluide, assurance… le transfert de charges engagé il y a quelques semaines équivaut à peu près à 300 000 €. » Ce qui réduit quasiment de 20 % le concours de la Ville au club.
 
Autre club phare du territoire, l’UFAB 49 voit disparaître 100 000 €, qui correspondaient au « bonus Ligue des Champions » de la saison tout juste achevée.
En clair, les clubs de haut niveau qui se sont maintenus à leur niveau de compétition voient l’aide de la Ville reconduite dans les mêmes termes.
 
La musique n’est pas la même pour Angers Noyant Handball. Avant-dernier de son championnat de Pro D2, le club disputera le championnat de Nationale 1 et concède une baisse de subvention de plus de 300 000 €, de 622 000 € à 311 000 €. Un delta qui pose le « sujet objectif de la saison à venir », selon Christophe Béchu, qui a reçu les dirigeants du handball en fin de semaine passée. Mais un delta qu’il assume pleinement : « Le club aura un budget parmi les plus élevés de sa division… »
 
Le décor est planté…




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Martine le 27/06/2016 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La patinoire, un projet qui avec la création de la communauté urbaine et la définition d'un intérêt communautaire pour le sport devrait être porté par l’intercommunalité et non par les seuls angevins....

2.Posté par Ferchaud le 27/06/2016 10:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement trouvez vous utile de construire une deuxième patinoire et de donner des subventions aux montants exorbitant aux clubs ? Cela est il normal que le sport passe avant les personnes âgées et les enfants ? Que faites vous pour eux ?















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com