Ardoisières, le coup de gueule de Jean-Paul Plassard


Rédigé par Jean-Paul PLASSARD - Angers, le 28/11/2013 - 09:31 / modifié le 28/11/2013 - 11:45


"A qui la palme de l'hypocrisie ?" Ex-secrétaire départemental du Parti Communiste de Maine-et-Loire et ancien conseiller régional, Jean-Paul Plassard tacle sévèrement l'attitude des responsables politiques locaux et du préfet après l'annonce du projet d’arrêt des Ardoisières d'Angers. Trop de compassion et de résignation, pas assez de courage pour défendre une autre issue que la fermeture, écrit-il dans une lettre que nous publions dans son intégralité.



Ardoisières, le coup de gueule de Jean-Paul Plassard
L'écrivain catholique François Mauriac, au lendemain de la Libération, déclarait "seule la classe ouvrière est restée fidèle à la patrie profanée". Au lendemain de l'annonce par la multinationale Imerys de sa volonté de mettre fin a plusieurs siècles de production d'ardoise cette citation reste d'une brûlante actualité. Seul le syndicat CGT des Ardoisières, avec l'appui du PCF-FdG comme du Npa, se montre à la hauteur du coup que souhaite une nouvelle fois porter un grand groupe capitaliste à notre industrie. A ses emplois comme à notre patrimoine : les ardoisières n'ont elles pas reçu le label IPV (Industrie du Patrimoine Vivant) ?

D'un seul mouvement élus et dirigeants politiques de la droite comme du PS, malheureusement, se rejoignent dans le camp des pleureurs. Larmes de crocodiles et effet de manche ! A qui la palme de l'hypocrisie ? Bien difficile de le dire ! L'ensemble des médias titre, sans même un point d'interrogation, sur "la fin des ardoisières". Bel élan d'unanimité et de solidarité !
La cerise sur le gâteau vient du représentant du gouvernement pour qui, "en dessous de 400 m une exploitation n'est plus rentable".

Rentable le mot est lâché. Mais de quelle rentabilité parle-t-il ? Celle d' Imerys dont les résultats 2013 s'annoncent aussi bon qu'en 2012, soit près d'un demi milliard d'euros ! Le préfet défenseur des intérêts des familles Desmarais et Albert - parmi les plus grosses fortunes mondiales - et actionnaires majoritaires d'Imerys "il faut le faire" !

Jean-Paul Plassard estime que l'ardoise de Trélazé a encore un avenir, pour peu qu'on s'en donne les moyens.
Jean-Paul Plassard estime que l'ardoise de Trélazé a encore un avenir, pour peu qu'on s'en donne les moyens.
Non, les ardoisières ce n'est pas fini. De l'ardoise, il y en a besoin. De l'ardoise de très grande qualité, il y en a encore beaucoup dans le sol angevin. Il faut aller la chercher plus profond ? La belle affaire : toutes les techniques tant de recherches que d'exploitation existent. Et des travailleurs sont là pour les mettre en œuvre. De l'argent il y en a aussi. Mais la, il faut s'attaquer et pas que dans les mots, à la" finance". Osons. On ne risque rien sinon les contraindre au recul.

Ce n'est pas la première fois qu'on annonce la mort de l'industrie ardoisière. Les derniers mineurs français sont les ardoisiers. Ce sont les luttes successives qui ont permis ce maintien. Non "la messe n'est pas dite"! Se rassembler autour des ardoisiers, pour avec eux gagner cette nouvelle bataille de l'ardoise,voilà le chemin où s'engager. Plus que jamais l'ardoise à de l'avenir !"











Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com