Ateliers et concert : programme chargé pour Markus au Pakistan

MARKUS AU PAYS DE SHAHZAD - LIVE REPORT #4


Rédigé par Markus - Angers, le Vendredi 8 Avril 2016 à 16:30


Malgré le récent attentat qui a touché la ville de Lahore, le 27 mars, à l'est du pays, le groupe angevin Markus s'est envolé pour le Pakistan il y a quelques jours. Ils y retrouvent notamment Shahzad Santoo Khan, chanteur de qawali -une tradition ancestrale- "rencontré" par hasard sur un réseau social. L'aventure virtuelle est depuis devenue une aventure humaine qui se prolonge ces jours-ci... Entre fin d'ateliers avec les étudiants et concert, le programme de ce live report est bien chargé !



"Au fond du patio, une scène suffisamment grande avait été installée pour nous accueillir."
"Au fond du patio, une scène suffisamment grande avait été installée pour nous accueillir."
la rédaction vous conseille
Notre résidence à l’alliance française de Karachi nous permet de préparer les concerts avec Shahzad, que nous n’avions pas revu depuis presque un an. Nous reprenons nos marques avec le chant, les morceaux étant organisés un peu différemment quand nous jouons avec lui.

Ça n’est pas toujours simple de jouer avec un musicien dont la culture rythmique est radicalement différente de la nôtre. La notion de cycle rythmique n’est pas la même pour lui, mais Shahzad s’est vraiment bien imprégné des morceaux tout au long de cette année, et nous sommes à présent plus efficaces. Quant à lui, il nous initie aux mélodies traditionnelles avec ce phrasé si spécifique. De bon augure pour la suite du projet… Les nouveaux morceaux sont vraiment cool, ont vraiment la pêche et on a hâte de les partager avec le public.

Pendant que l'on répète, on voit souvent des visiteurs ou le personnel de l’Alliance passer la tête par la fenêtre pour voir qui produit le son qu’ils entendent à longueur de journée. Une des fenêtres du local donne sur les cuisines d’un restaurant, juste à côté, et les cuisiniers nous font régulièrement des gestes amicaux en rythme pendant qu’on joue, c’est drôle.

Nous avons finis les ateliers mercredi soir, et les étudiants s’en sortent très bien pour des non musiciens. Nous avons réalisé quatre morceaux avec eux et ils les joueront en première partie du concert du soir. Trois séances pour créer quatre morceaux et les défendre sur scène, c’est un super rendement…
"Ce qui nous a un peu surpris, c’est qu’à la fin d’un morceau, le muezzin de la mosquée voisine s’est mis à chanter pour la prière."
Une Alliance française, c’est avant tout une école de français pour les étrangers, sous le format juridique d’une association. Selon la taille des alliances, l’effectif varie, mais la plupart du temps, il y a un directeur et son assistant local, un directeur pédagogique, une équipe de profs, un responsable culturel, un secrétariat.

"Les étudiants se sont vraiment bien impliqués et ont été chaleureusement applaudis."
"Les étudiants se sont vraiment bien impliqués et ont été chaleureusement applaudis."
Les projets culturels tels que le nôtre (une résidence artistique, des concerts, des ateliers de création avec les élèves) permettent aux alliances de promouvoir et valoriser la création culturelle du pays et de leur assurer une actualité et une visibilité sur le territoire qu’elles occupent.

L’intérêt pour les élèves qui participent aux ateliers, c’est avant tout d’échanger avec des français bien avant de faire de la musique. C’est pourquoi nous sommes vraiment agréablement surpris de leur performance lors de la restitution. Les étudiants se sont vraiment bien impliqués et ont été chaleureusement applaudis.
 
Notre concert s’est vraiment bien passé. Le public était super réceptif et expressif. Ils se sont même bien lâchés à danser à la fin du concert. C’était vraiment cool. Nous jouions dans le patio de l’Alliance, où toute la surface du sol avait été recouverte de tapis ; au fond du patio, une scène suffisamment grande avait été installée pour nous accueillir.

Ce qui nous a un peu surpris, c’est qu’à la fin d’un morceau, le muezzin de la mosquée voisine s’est mis à chanter pour la prière. Nous avons donc patienter quelques instants avant de poursuivre le concert. Nous l’entendons quotidiennement si bien qu’elle nous est devenue familière mais nous n’avions pas imaginé que ça pouvait arriver pendant le concert. Mais nous sommes en République Islamique du Pakistan. Nous ne devons pas l’oublier.

En bonus, Shahzad nous livre quelques mots, entouré des membre de Markus...












Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com