Avec la convention ImaJn'ère, Angers se met en mode Western


Rédigé par Pierre-Antoine LEFORT - Angers, le Vendredi 24 Avril 2015 à 14:06


Les 25 et 26 avril prochains, l’association ImaJn’ère organise à Angers la 5e édition de son festival de littérature populaire. L’occasion pour curieux et amateurs de découvrir et rencontrer de nouveaux écrivains. Le thème, cette année : le Western.



Pierre Marie Soncarrieu, secrétaire de l'association ImaJnère, à la librairie Phénomène J à Angers.
Pierre Marie Soncarrieu, secrétaire de l'association ImaJnère, à la librairie Phénomène J à Angers.
la rédaction vous conseille

Pour sa 5e édition, ImaJn’ère met les cow-boys et les indiens à l’honneur cette année ! Le thème, vous l’aurez compris, c'est le Western. L’association ImaJn’ère a pour but de promouvoir la littérature populaire, que ce soit la science-fiction, la fantasy, le fantastique, mais aussi le polar, le thriller et bien sûr, le Western.

Et pour cela, l’association met les bouchées non pas doubles mais triples : une convention annuelle, une émission mensuelle sur Radio G ainsi que 2 fanzines (magazine spécialisé, édité par des amateurs NDLR) : « La Tête en l’ère » et « la Tête en Rève » sont ainsi consacrés à cette littérature populaire. Le premier s’attache particulièrement à la science-fiction, au fantastique et à la fantasy (SFFF pour les intimes), tandis que le second s’adresse à un public jeunesse.

Tout est parti d’un constat : « La culture populaire est un peu méprisée », avance Pierre-Marie Soncarrieu, secrétaire d’ImaJn’ère. « Pour nous, la littérature populaire est une littérature de démocratisation ». L’association dénonce donc le mépris affiché pour ce type d’écriture, qui est pourtant intellectualisé : « Au départ, la science-fiction cherchait à faire passer des messages scientifiques ».


Le festival est ainsi un moyen pour les membres de l’association de redonner au genre ses lettres de noblesses. Après les Vampires (en 2011), l’Uchronie (en 2012), la littérature post-apocalyptique (en 2013) et la rétro-fiction l’année dernière (littérature de 1850 à 1950), ImaJn’ère met en avant le western et son univers. A l’affiche, des grands noms de la littérature (du moins, précise Pierre-Marie Soncarrieu, pour les connaisseurs) : Ayerdhal, Sara Doke, Robert Darvel  ou encore Brice Tarvel (écrivain des Bob Morane) pour la SFFF, Marc Villard ou David S Khara pour le polar.

L’association organise également plusieurs tables rondes sur des sujets larges : « Ecrire et être lu », « la littérature populaire est-elle propagatrice d’idées ? » ou encore l’évolution du Western. Les visiteurs pourront aussi découvrir le travail d’artistes, qu’ils soient illustrateurs ou graphistes.
 

« La littérature populaire est un peu méprisée, alors que c'est une littérature de démocratisation » Pierre-Marie Soncarrieu (ImaJn'ère)

Enfin, ImaJn’ère, c’est aussi une anthologie, publiée tous les ans et consacrée cette année -comme c’est étrange !- au Western. Sur les vingt nouvelles publiées, cinq sont écrites par des amateurs, les autres signées par des auteurs présents ou non au festival, mais qui ont tenu à marquer le coup. Les auteurs locaux y ont d’ailleurs une belle place. « L’auteur local va s’imprégner de son environnement réaliste », explique Pierre-Marie Soncarrieu. « C’est agréable de pouvoir lire des anecdotes sur notre ville ».
C'était d’ailleurs la seule obligation pour pouvoir être publié : une histoire qui se passe à l’ouest. Le Far-West, ou alors tout simplement notre bon « Grand Ouest » français.

L’anthologie, c’est aussi un moyen pour les auteurs de se faire un nom. « Aujourd’hui, moins de 1% des auteurs peuvent vivre de ce qu’ils écrivent », souligne le secrétaire de l’association. Les plus téméraires parmi les visiteurs pourront se rendre au Saloon, pour un rafraîchissement. Le piano bastringue sera bien entendu au rendez-vous, comme dans tout bon Western qui se respecte. Attention cependant à ne pas froisser votre voisin, ce serait dommage de devoir appeler le Shérif. “I am a poor lonesome cowboy, I have a long way to home…”


La convention se tiendra aux salons Curnonsky, 6 rue du Parvis Saint Maurice, à Angers. L'entrée est gratuite. Informations et programmation sur le site internet de l'association : http://imajnere.blogspot.fr/











1.Posté par anna martin le 04/05/2015 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour , il est le 04/05/2015 , c'est pas un peu dépassé comme article ? cordialement








Angers Mag












Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06







cookieassistant.com