Barbecue et vin rouge à Terra Botanica


Rédigé par - Angers, le 25/07/2013 - 15:53 / modifié le 25/07/2013 - 23:10


Une dégustation de vin rouge d’Anjou et des cubes de canard façon « Favre d’Anne », cuits à la plancha c’est ce que propose pendant deux journées en juillet et en août, Interloire et les vignerons de l’appellation Anjou Rouge aux visiteurs du parc Terra Botanica. Un moyen de découvrir le monde végétal tout en appréciant les produits du terroir.



le rouge était de mise hier et aujourd'hui,à Terra Botanica, jusque dans le gosier
le rouge était de mise hier et aujourd'hui,à Terra Botanica, jusque dans le gosier
la rédaction vous conseille
C'est l'été, l’Anjou Rouge vous donne rendez-vous au cœur du parc végétal Terra Botanica », annoncent les vignerons Angevins et l’interprofression des vins du Val de Loire (Interloire) aux visiteurs du parc ludo-éducatif dédié au végétal. « Partez à la conquête de l’Ouest », poursuivent-ils en conseillant le vin rouge pour les soirées barbecue, nombreuses en été.

Que l’on ne s’y trompe pas, il s’agit d’une opération commerciale réalisée en partenariat avec le parc dont l’objectif est de faire connaître et apprécier l’Anjou rouge, un peu en chute libre ces dernières années au profit du rosé sec et frais. « C’est le moment des soirées festives, entre amis, et le vin rouge se marie très bien avec les grillades aux barbecue », souligne Alexandra Fougeras, représentante d’Interloire. « Le parc permet de voir beaucoup de monde et notamment des étrangers, c’est un lieu idéal pour se faire connaître, d’autant que la vigne fait partie du monde végétal ».

Pour attirer l’œil, les sept vignerons présents sur les lieux ont revêtu polo et tablier rouge. Ils font apprécier une sélection d’Anjou Rouge des années 2011 et 2012, légèrement rafraichie avec une grillade de volaille ou de filet de thon accompagné d’une timbale de légumes préparés par le chef étoilé Angevin Pascal Favre d’Anne. Tout un programme …

La dégustation est organisée le midi et le soir, juste avant la fermeture, sur la grande place à l’entrée du parc. Une caravane tubulaire en inox style « food truck » ouest américain, un vieux jukebox années 60 ainsi que des tables avec des parasols rouges complètent le dispositif promotionnel, le rendant visible de loin. « Ce n’est pas la route 66, mais la route 49 », s’amuse Alexandra Fougeras.

« Comme dans nos caves, les dégustations sont gratuites. Nous invitons les visiteurs à s’asseoir et nous faisons apprécier nos meilleures productions. Ils sont souvent surpris ne s’attendant pas à ce genre d’animation conviviale », commente Pierre Philippe Sechet, vigneron à Martigné-Briand. « En plus les visiteurs peuvent gagner des cadeaux, cet après-midi nous avons fait gagner deux barbecues ».


Découvrir la richesse des produits régionaux

Mais la surprise ne dure pas bien longtemps à l’exemple des ces visiteurs de Saint-Jean de Monts (Vendée). « Nous avons beaucoup aimé le parc, nous reviendrons avec d’autres amis et avec une dégustation de vin rouge et les conseils des vignerons c’est encore mieux », explique l’un d’eux, une caisse de vin sous le bras. « Je ne connaissais pas l’Anjou Rouge. Finalement ce n’est pas si mal ».

Opération réussie pour les vignerons qui prévoient de recommencer les 15 et 16 août prochain au même endroit. Quant au service animation, il apprécie cette initiative d’Interloire. « C’est un lieu de passage obligé pour les visiteurs qui apprécient ce petit verre de l’amitié, surtout en soirée. Ils peuvent ainsi découvrir la richesse des produits régionaux. Ça nous donne des idées pour d’autres animations avec d’autres groupements de professionnels », souligne Florian Matel, chef d’équipe animation au Parc Terra Botanica.

L’Anjou rouge est récolté sur une zone de 1250 hectares, essentiellement au sud d’Angers, entre Saint Florent le Vieil et Montreuil Bellay, par 420 producteurs. Ce vin aux notes de fruits rouges et de parfums floraux est souligné en bouche par une belle fraicheur et des tanins discrets. À consommer avec modération tout de même.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag