Barrage du Tarn : une manifestation à Angers en hommage au militant décédé


Rédigé par - Angers, le 28/10/2014 - 09:13 / modifié le 17/11/2014 - 08:19


Répondant à l’appel du Collectif citoyen angevin contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (CCACPA), une centaine de manifestants a rendu hommage lundi soir à Angers, à Rémi Fraisse, le jeune militant retrouvé mort dimanche, sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn).



Les manifestants ont bloqué le tramway d'Angers pendant une trentaine de minutes
Les manifestants ont bloqué le tramway d'Angers pendant une trentaine de minutes
la rédaction vous conseille
Rien ne justifie une mort d’homme dans une manifestation de citoyens, c’est dangereux pour tous ceux qui ne seront pas d’accord avec les décisions des pouvoirs publics », déclarait Daniel Renou de la Ligue des Droits de l’Homme, l'un des participants à la manifestation organisée lundi soir à Angers. « Le droit des citoyens c’est le droit d’être écouté, de faire valoir ses points de vue. La LDH sera toujours derrière ceux qui veulent faire valoir leurs droits ».
 
Formant une chaine humaine devant la Préfecture d’Angers, les manifestants réunis à  l’appel du CCACPA ont défilé ensuite dans les rues de la ville, bloquant voitures et bus.
 
Terminant leur parcours sur la place du Ralliement, les manifestants se sont allongés pendant une trentaine de minutes sur les voies du tramway, obligeant deux rames à rebrousser chemin. Les forces de police appelées en renfort se sont positionnées à proximité des manifestants, mais ces derniers se sont dispersés dans le calme.
 
Rémi Fraisse, un jeune de 21 ans, originaire de Toulouse, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche sur le site de Sivens lors d'affrontements avec les forces de l'ordre. Ses amis affirment « qu’il n’était pas venu pour affronter les policiers » et ne comprennent pas pourquoi « il est allé sur la ligne de front ».
 
« On savait qu’un jour ça arriverait, on le redoutait. On est là ce soir pour dénoncer la violence d’État ».
Présent sur le site de Sivens pendant le week-end, plusieurs militants angevins ont confirmé les affrontements. « Mais, la  grande manifestation organisée par les opposants au projet de barrage était plutôt calme », déclare Anatole, l’un des Angevins présents sur place. « Je ne connais pas les circonstances de la sa mort, mais sur place ses proches pensent qu’il a été victime d’une grenade assourdissante reçue en pleine tête ».  Une enquête permettant de définir les circonstances exactes de l’accident est en cours.
 
David Poisot, membre du collectif CCACPA, opposant de la première heure au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, dénonce «  un grand projet imposé par les pouvoirs publics, inutile, destructeur et ruineux, selon des processus démocratiques dévoyés obligeant les citoyens à descendre dans la rue et à se fédérer pour lutter contre tous les projets de ce type ».
 
« Rémi était un jeune militant de la cause environnementale présent pour défendre un autre projet de société et une autre vision de l’aménagement du territoire », ajoute David Poisot.  « On savait qu’un jour ça arriverait, on le redoutait. On est là ce soir pour dénoncer  la violence d’État ».
 

david_poisot_expose_les_revendications_du_collectif_ccacpa.mp3 David Poisot expose les revendications du collectif CCACPA.mp3  (3.11 Mo)




A lire : La réaction de Jacques Auxiette , Président de la Région des Pays de la Loire




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Daniel Fleury le 28/10/2014 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous étions hier une centaine, peu bavards et réprimant une colère légitime. Aujourd'hui se répandent dans les lucarnes de télévision tous les appels au "calme", les dénonciations des "casseurs", les rappels à la loi. On ne peut ignorer qu'un homme jeune est mort, pour avoir rêvé d'une vie "autrement belle". Le rêve désormais sera déclaré subversif, si on continue
Merci pour cet article

2.Posté par Renou Daniel le 28/10/2014 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yannick Sourisseau a bien rapporté les propos que j'ai tenus hier soir devant la préfecture mais je précise que la LDH49 n'était pas une structure participant à la manifestation du lundi 27 octobre.
Ci-dessous le communiqué de la LDHContester et mourir… conséquence du refus de la confrontation démocratique

Communiqué LDH
Rémi Fraisse est mort dans la nuit du 25 octobre 2014 lors de la manifestation qui s’opposait à la construction d’un barrage de retenue à Sivens, dans le Tarn. Militant écologis...








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com