Basket-ball : L’UFAB 49 confirme et sort Villeneuve d’Ascq du podium (64-62).


Rédigé par - Angers le Dimanche 23 Février 2014 à 15:11


Enorme performance de nos angevines, hier soir, face à un poids lourd du championnat. Une victoire acquise par tout un groupe, qui plus est privé de Lizanne Murphy, l’une des toutes meilleures joueuses de la LFB.



Romana Hejdova, une lutte acharnée, dans la défense nordiste. Photo Quentin Ollivier
Romana Hejdova, une lutte acharnée, dans la défense nordiste. Photo Quentin Ollivier
la rédaction vous conseille
Après la belle victoire à Nice et avant d’aborder un calendrier compliqué, l’UFAB 49 se doit d’accrocher des gros à la maison ou des rivaux directs à l’extérieur pour pérenniser sa place dans l’élite du basket féminin.

Pas simple quand on est privé d’une leader comme Lizanne Murphy, en course pour être MVP (meilleure joueuse) du championnat.

Sans leur canadienne, indisponible pour une quinzaine de jours (malléole touchée), l’UFAB n’a jamais rien lâché, grâce à l’implication de tout le groupe, pour l’emporter dans le money time.

Le banc, notamment avec Cortinovis, Brossais et Le Marrec, plus utilisées que d’habitude, a parfaitement joué son rôle et permis ce petit exploit.

Angers qui avait pris de la hauteur en alignant ensemble Iva Sliskovic et Johanna Cortinovis (1,90 m chacune), commençait pourtant avec un petit problème à résoudre : l’efficacité de la « petite » et très mobile Gomis, auteure des 8 premiers points de son équipe (8-8, 5’).

L’UFAB s’accrochait mais concédait du terrain en fin de quart temps, face à l’adresse des visiteuses (14-19, 20’). Sans la « solution » Murphy, les filles devaient imaginer une autre circulation de balle. Romana Hejdova s’imposait en leader et ramenait Angers (19-19, 11’).

S’ensuivait un festival de shoots manqués et de balles perdues, avec 2’30 sans point marqué (21-21, 14’). Gomis muselée, Eldebrink, le suédoise et Diawara retrouvaient le chemin du panier (25-35, à 1’07 de la pause).

Angers limitait la casse au courage grâce à Hejdova et Sliskovic (29-35 20’).

Mélodie De Sousa, Carine Brossais. Le succès de tout un groupe. Photo Quentin Ollivier
Mélodie De Sousa, Carine Brossais. Le succès de tout un groupe. Photo Quentin Ollivier
Emmenées par une excellente Camille Aubert, l’UFAB 49 recollait au score, dès le début de la seconde période (37-37, 23’). La réaction nordiste était immédiate avec un 9-0 (37-46, 26’).

Mais, comme les collègues du sco, les filles avaient « la dalle » et répondait par un 6-0, immédiat. Carine Brossais marquait l’implication du banc, en fin de quart temps par un tir primé opportun (46-48, 30’).

L’UFAB avait remporté le 3ème quart temps. Villeneuve d’Ascq tentait une nouvelle échappée, annihilée par Camille Aubert, qui permettait à Angers de prendre l’avantage pour la 1ère fois de la partie, à 7’44 du terme (53-51).

Gomis, l’ex internationale, reprenait, alors, les choses en main, empêchant l’UFAB de recoller au score (55-58, 35’, 56-60, 36’, 58-62, 37’).

Jean Bouin se préparait à une défaite honorable, comme contre Lattes-Montpellier en début de saison, quand les filles allaient profiter de 5 tentatives consécutives ratées par les visiteuses.

Natalie Van Den Adel, précieuse dans ces moments chauds, ramenait Angers à hauteur (62-62) à 1’05 du terme, avant qu’Iva Sliskovic, encore excellente hier ne marque le panier décisif (64-62 à 22 secondes du terme).

Un dernier shoot manqué de Gomis puis un marché de la belge Meesseman libéraient une salle Jean Bouin ravie et debout (2056 spectateurs) pour applaudir ses championnes, qui confirment qu’elles sont à leur place en LFB.

Avec un tel talent et une telle maîtrise (et sans Murphy qui reviendra), on ne voit pas comment l’UFAB ne pourrait pas atteindre son objectif de bon maintien.

Et pourquoi ne pas battre Lyon, à J Bouin, dès samedi, sans Murphy, pour corroborer cette impression ?




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com