Beaucouzé, l'autre chantier aqualudique de l'agglo


Rédigé par - Angers, le 11/06/2013 - 07:25 / modifié le 11/06/2013 - 07:33


Moins médiatique et moins ambitieux que son voisin Aqua Vita, le futur centre aqualudique intercommunal de Beaucouzé ouvrira en juin 2014. Quatre communes voisines sont engagées dans le projet : Saint-Jean-de-Linières, Saint-Léger-des-Bois, Saint-Lambert-la-Potherie et Bouchemaine qui, dans l'histoire, va renoncer à sa propre piscine de plein air.



Beaucouzé, l'autre chantier aqualudique de l'agglo
la rédaction vous conseille
Comparé au centre aqualudique d'Angers actuellement en construction dans le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin, certains y verront un modeste chantier. Rapporté aux cinq communes qui en portent la réalisation, c'est pourtant tout sauf un petit projet. La première pierre du futur complexe aquatique intercommunal de Beaucouzé a été posée vendredi dernier au complexe de la Haye, à deux pas du centre-ville.

Lancé avant 2010 par les élus beaucouzéens, ce projet a pris, au fil de leurs réflexions, une dimension intercommunale. "On a vite compris que ce type d'équipement correspondait aux besoins d'un bassin de vie de 20 000 habitants, d'où l'idée de solliciter nos voisins" écarte Didier Roisné, le maire de Beaucouzé.

Cette sollicitation a pris au final la forme d'une proposition très simple, en apparence du moins : faire porter l'investissement (9 millions d'euros) par sa ville et partager le fonctionnement au prorata de la population des communes partantes. Si certaines ont décliné l'offre - Saint-Clément-de-la-Place et la Meignanne -, d'autres l'ont saisie au vol, confortées par l'accueil dans l'ensemble positif du projet par leurs populations.

C'est peut-être à Bouchemaine que l'idée de ce centre aqualudique a fait le plus de vagues, la commune possédant sa propre piscine de plein air, ouverte l'été. Estimant qu'il signait la fermeture de cette dernière, l'opposition municipale s'est ainsi opposée au projet, pointant aussi un "doublon" avec le projet d'Angers. Mais pour Anne-Sophie Hocquet de Lajartre, la mairesse de Bouchemaine, l'amplitude horaire du nouvel équipement, ouvert toute l'année, et l'arrivée en fin de vie de la piscine communale, plaidaient en faveur du projet beaucouzéen.

Aqua Vita, une concurrence ? "Il faut comparer ce qui est comparable. Notre équipement n'a rien à voir avec Aqua Vita et s'adresse avant tout aux familles et aux scolaires de nos communes" précise Didier Roisné.

D'une surface de 1 900 m2, le futur complexe aqualudique, conçu par le cabinet d'architecte tourangeau, Bourgueil et Rouleau, comprendra trois bassins (1 grand de 25 m x 10m, 1 petit d’apprentissage (130m2) et une pataugeoire), un toboggan intérieur, un « pentaglisse » extérieur (couloir de glisse non couvert) et une plaine de jeux d’eaux. Il disposera aussi d'un espace bien être avec sauna et hammam.

Pour porter le projet, les cinq communes engagées ont créé un syndicat intercommunal, lequel à lancé un appel à candidature pour confier la gestion de l'équipement en délégation de service public. Neuf candidats se sont manifestés mais le choix n'est pas encore arrêté. A notre que la Région Pays-de-la-Loire a soutenu l'investissement, via les contrats régionaux, à hauteur d'1,7 millions d'euros. Le reste étant donc pris en charge par la ville de Beaucouzé.
Une image virtuelle du futur grand bassin de la piscine intercommunale de Beaucouzé
Une image virtuelle du futur grand bassin de la piscine intercommunale de Beaucouzé




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag