Chap’pays : ultimes représentations des Farfadas


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le 15/06/2009 - 15:32 / modifié le 19/06/2009 - 07:10


Depuis, dix ans, les Farfadas entraînent le jeune public dans leur univers, la « funny music », une musique actuelle groove happy à destination du dance floor. Samedi 13 juin, le groupe donnait l’une de leurs toutes dernières représentations au Plessis-Macé. Malgré la chaleur, les enfants (et leurs parents) ont chanté et dansé avec enthousiasme.



Un poussin = 2
Un poussin = 2
la rédaction vous conseille
Cette année, au Plessis Macé, non loin de la scène du Festival d’Anjou, Chap’pays accueille un tout autre public. A droite de la grande porte en bois de l’entrée du château, un petit chemin diverge, louvoyant jusqu’au pied du chapiteau. Installations loufoques et porte secrète jalonnent cet étonnant parcours qui nous mène dans le décor animé et insolite de Chap’pays, où professionnels du spectacle et habitants créent, ensemble, l’évènement de l’été à destination de la jeune classe. Né d’une rencontre entre les Farfadas et le Festival d’Anjou, le festival Chap’pays a sorti cette année le grand jeu pour les 60 ans de la rencontre tant attendue du florilège des grands moments théâtraux de l’année.

En ce milieu d’après-midi, l’accueil convivial nous fait un peu oublier la chaleur étouffante qui règne sur les lieux. Un poussin = 2, est un spectacle parfaitement rodé et les musiciens se démènent durant une heure, entraînant petits et grands dans leur « funny music ». Laissant une large place à leur drôle de machine et aux aventures de Kiki, les « frères fadas  » invitent une fois de plus les spectateurs à reprendre avec eux leurs célèbres Ecureuils et Blaireaux, provoquant avec complicité les adultes. Un ton particulier est donné à cette représentation puisque le festival Chap’pays est l’un des derniers engagements du groupe pour l’année 2009, avant la fin de la grande aventure des « frères fadas ».

Dans quelques mois, Nicolas Chavet, Sébastien Degoulet Vincent Lechevallier, Anthony Boulc’h et Bertrand Thibault raccrocheront leur costume multicolore, presque intemporel, qui donne à la scène un esprit cartoon, plongeant le spectateur dans un univers onirique et déjanté, ponctué d’effets de son et de lumière. S‘appuyant depuis près de dix ans sur un style bien personnel, bâti sur une musique actuelle groove happy, à destination du dance floor jeune public, le groupe « les Farfadas » est l’une des références musicales des scolaires.

Textes saugrenus, histoires naïves et humoristiques.....

Chap’pays : ultimes représentations des Farfadas
Se définissant eux-mêmes comme un groupe au « son novateur, couleur éléctro et assurément ludique, sur des textes saugrenus, histoires naïves et humoristiques », les Farfadas n’en déconsidèrent pas les petites têtes intelligentes à qui ils s’adressent. Même chantés à gorge déployée, leurs textes contiennent matière à discussion et à réflexion. « Ecureuil ne pense pas qu’à ta gueule, sinon tu finiras tout seul » ou « On nous a trompé, on nous à menti, depuis qu’on est petit, on nous cache la vérité » ou bien encore, « à tous les petits cochons qui finissent en jambon on vous dit de faire attention »…

La suite du programme
Lundi 15 juin à 18 h Compagnie Map Le pâté de tête théâtre
Mardi 16 juin à 18 h 15 Compagnie Mauvaise Graine
Mercredi 17 à 14 h 30 Les Farfadas Un poussin = 2
16 h 15 Compagnie Loba Annabelle Sergent Bottes de princes et bigoudis
18 h 15 Hip-Hop Scène ouverte
Jeudi 18 juin à 18 h 15 Compagnie Duende Tri-potes

Spectacles 4€
02 41 88 14 14



















Angers Mag