Chrétiens et musulmans réunis après l’attentat de Saint-Etienne du Rouvray


Rédigé par Ralitsa DIMITROVA - Angers, le 29/07/2016 - 12:05 / modifié le 29/07/2016 - 12:45


Le Centre de Rencontre et de Dialogue Inter-religieux (CERDI) a organisé un rassemblement ce jeudi 28 juillet, devant la Cathédrale Saint-Maurice, pour rendre hommage au prêtre assassiné à Saint-Etienne du Rouvray, mais également pour faire passer un message de fraternité et de paix au-delà des religions.



Représentants des communautés musulmane et chrétienne se sont symboliquement donnés l'accolade, jeudi soir. Crédit photo : capture d'écran Mario Fournier
Représentants des communautés musulmane et chrétienne se sont symboliquement donnés l'accolade, jeudi soir. Crédit photo : capture d'écran Mario Fournier
la rédaction vous conseille
Les cloches de la Cathédrale Saint Maurice sonnent 20 h, pendant que le parvis se remplit d’Angevins au visage fermé. Ils sortent tous de la messe qui s’est tenue en hommage à l’attentat de Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime), lors duquel le prêtre Jaques Hamel a été assassiné par deux terroristes.

En cette soirée de rassemblement, la communauté chrétienne et musulmane s’est donné rendez-vous pour manifester son soutien et se recueillir. « Je suis chrétien et je suis venu ce soir car c’est important de ne pas tomber dans le piège de la haine et de la division », témoigne Jean-Marie.

L’indignation s’est également ressentie dans la voix de certains musulmans présents ; c’est le cas d’une croyante qui se dit fatiguée de toute de cette violence : « On ne veut plus qu’il y ait des atrocités commises au nom de notre religion, nous sommes là pour témoigner notre soutien à la famille catholique. »

Des représentants de la communauté syrienne étaient également présents sur place, avec un drapeau et des pancartes sur lesquelles était inscrit : "Mêmes valeurs, même douleur, même humanité". « Ce qui se passe en France c’est aussi ce qui se passe en Syrie, j’ai fui la guerre civile il y a deux ans et je suis présent aujourd’hui pour être solidaire », affirme Moustafa, 29 ans.
« On ne veut plus qu’il y ait des atrocités commises au nom de notre religion, nous sommes là pour témoigner notre soutien à la famille catholique. »

Le représentant de la communauté musulmane d’Angers a pris la parole à la sortie de la messe, face à la foule qui s’est rassemblée en silence : « Chers frères, chères sœurs, nous voici rassemblés dans l’adversité et la douleur. Nous avons le cœur brisé à cause de l’intolérance, de la violence et sans doute aussi de l’indifférence. Ils cherchent à nous diviser, nous voici unis, debout et déterminés à regarder vers l’avenir. Nous sommes là pour renforcer la fraternité islamo-chrétienne qui se doit d’être généreuse et respectueuse. Mais si nous sommes rassemblés ce soir, c’est aussi en hommage à toutes les victimes de la barbarie à travers le monde ». Un discours empreint d’émotions et suivi par des applaudissements.

Les élus des différentes collectivités se sont ensuite exprimés et chacun a évoqué l’importance d’un tel rassemblement. « C’est notre liberté et notre mode de vie que les fanatiques visent, notre union ce soir est l’une des réponses à ces attaques répétées. Il ne faut pas voir celui qui se tient à nos côtés comme un ennemi, il faut davantage de fraternité et de rassemblement entre nous, ne laissons pas de place pour la haine », a déclaré Christophe Béchu, le sénateur-maire d'Angers.

Marie-Pierre Martin, vice-présidente du Conseil départemental, a quant à elle évoqué les solutions politiques qui peuvent être envisagées à l’avenir : « Nous devons être présents auprès des jeunes pour donner une définition de la citoyenneté et continuer d’agir ensemble pour la sécurité de chacun. »

Le rassemblement s’est terminé par une minute de silence au pied de la Cathédrale, des dialogues se sont engagés par la suite entre chrétiens et musulmans, une manière de créer des liens au-delà des croyances.












Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com