Christian Gillet a tranché : il n'y aura pas d'Anjou Vélo Vintage en 2015


Rédigé par - Angers, le 17/10/2014 - 07:12 / modifié le 17/11/2014 - 08:16


La 5e édition de l'Anjou Vélo Vintage n'aura pas lieu. En tout cas pas en 2015. C'est la décision qu'a prise jeudi après-midi le président du Département, Christian Gillet (UDI), après une réunion en interne. Un choix dicté par la raison, face aux difficultés budgétaires que traverse la collectivité.



La 5e édition de l'Anjou Vélo Vintage, qui se déroule chaque année du côté de Saumur, n'aura pas lieu en 2015
La 5e édition de l'Anjou Vélo Vintage, qui se déroule chaque année du côté de Saumur, n'aura pas lieu en 2015
la rédaction vous conseille
Il ne bluffait pas. En marge du point presse qu'il avait organisé mardi, pour parler du futur centre d'activités Foch, le président du Conseil général, Christian Gillet (UDI), était revenu sur l'actualité de l'Anjou Vélo Vintage 2015, et avait prévenu : "Nous déciderons jeudi en interne si nous l'organisons ou non".

Coup de pression sur les collectivités partenaires -Ville d'Angers, ville et agglo de Saumur-, appel déguisé à des soutiens potentiels (Région des Pays de la Loire) ? Rien de tout cela. "Face aux restrictions budgétaires actuelles et à la difficulté de préparer le budget départemental 2015, nous ne sommes pas en mesure de planifier cet événement et nous le regrettons", explique Christian Gillet dans un communiqué de presse.

Prévue en juin 2015, la 5e édition de l'Anjou Vélo Vintage n'aura donc pas lieu. Et le président de la collectivité de préciser : "Toutes les conditions nécessaires à la réalisation d’Anjou Vélo Vintage en maintenant toute son envergure n’étant pas réunies pour cette 5e édition". En clair, pas question pour un événement de ce type de bricoler une édition au rabais.

La Fête du Vélo devrait être maintenue

« Même si des démarches de partenariats avec Angers et Saumur ont été engagées depuis plusieurs mois, le Département, porteur de l’événement, est légitime dans ce choix et assume cette décision difficile », rappelle enfin Christian Gillet, un brin agacé par l'investissement - pas assez conséquent selon lui - de la ville et de l'agglo de Saumur. Pour rappel, les collectivités saumuroises auraient proposé d'abonder de 20 000 € à elles deux au budget d'un événement qui coûte plus d'1,2 M€.

Quoi retenir, finalement, de cette décision -"raisonnable" selon l'entourage de l'élu- prise en majesté ? D'abord, sans doute, que l'Anjou Vélo Vintage n'est pas mort. S'il n'aura pas lieu en 2015, il pourrait se tenir en 2016, et adopter un rythme biennal. Ce que l'on sait aujourd'hui, c'est que la Fête du Vélo, autre événement organisé par le Département, devrait elle être maintenue l'année prochaine.

Reste que changer la périodicité d'un événement type Anjou Vélo Vintage comporte un risque : celui qu'une autre manifestation d'envergure européenne vienne prendre sa place dans le calendrier.

L'autre analyse se veut plus politique : six mois après avoir quitté la présidence du Conseil général, le désormais maire d'Angers Christophe Béchu (UMP) voit, après Terra Botanica, son deuxième projet médiatique prendre du plomb dans l'aile. Certes, la gestion de l'héritage de l'actuel président de l'agglo semble plus dictée par une situation d'urgence budgétaire réelle - il faut trouver 20 M€ pour financer le RSA - que par une volonté de "tuer le fils", mais le fait politique s'impose tout de même aux yeux de tous.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par poulidor le 17/10/2014 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Complétement imbécile de supprimer un événement qui rapporte en terme financier, ainsi qu'en terme d'image et de rayonnement de notre territoire.
pour une fois que l'Anjou était en avance sur les autres...

2.Posté par Durocher le 17/10/2014 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décision responsable du président du CG . 1,4M€ pour 3000 personnes inscrites.. A l’heure ou les comtes publics sont restreints, il faut savoir faire des choix courageux. Tous les deux ans, ce serait bien

3.Posté par Bernard COLLIN le 17/10/2014 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément, ce monde ne tourne plus rond, une manifestation aussi extraordinaire ne se perpétue pas alors que les festivals de musique bruyante, les gays-prides, les rallye auto, etc... toutes des manifestations polluantes, bruyantes et nuisibles pour la santé se poursuivent !

4.Posté par martin le 08/12/2014 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jetez un caillou dans l'eau vous verrez une vague,. Les élections municipale sont passées par là. Président de conseil général devenu maire et guerre des clochers ou incompétence, c'est moins drôle. Pour ma part j'étais près à payer plus cher mon inscription mais il n'en sera rien . En cette période de crise et de grande morosité il va falloir se serrer la ceinture dans nos divertissements.















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com