ChroniK'Ô Noir - # 2 : "Kill List" de Frederick Forsyth... et un indispensable


Rédigé par Martine LEROY-RAMBAUD - Angers, le Dimanche 9 Août 2015 à 07:00


Chaque mois, la journaliste Martine Leroy-Rambaud vous présentera son coup de cœur littéraire du moment, sous un angle bien particulier : celui du roman noir. ChroniK'Ô Noir -le nom de ce nouveau rendez-vous- c'est un champ des possibles large, du thriller à la quête initiatique en passant par le polar ou le roman policier, qui prolonge le goût de son auteur, également collaboratrice du fanzine La Tête en Noir, pour le genre. Et parce que l'été laisse souvent plus de temps pour se consacrer à la lecture, ce sera double ration pour le mois d'août...



Quatre ans après "Cobra", Frederick Forsyth revient avec "Kill list".
Quatre ans après "Cobra", Frederick Forsyth revient avec "Kill list".
la rédaction vous conseille
Précis, efficace, redoutable. Réglé comme une mécanique de précision, ce "Kill list" de Frederick Forsyth (ed. Albin Michel).
Un véritable scénario de cinéma avec des séquences rythmées par l'action et le suspense. "Kill list", c'est la liste secrète où figurent les noms de ceux qui menacent la sécurité du monde, les terroristes. Parmi eux, le Prédicateur, l'homme de l'ombre qui pousse à tuer. Partout en Occident, des victimes. Face à lui, le traqueur, un ex-marine. Redoutable lui aussi. Sa première tâche sera de l'identifier, de le localiser, de tisser une toile qui peu à peu se refermera sur ce fanatique, en utilisant son savoir, ses réseaux mais également internet et le dark web, le web profond, inaccessible au profane.

Tous les éléments sont réunis pour tenir le lecteur en haleine. Pour qu'il sente, dans son dos, sur les plages chaudes de l'été, dégouliner le glacial frisson de la peur. 

"Kill list", Frederick Forsyth (Ed. Albin Michel)  362 pages, 22 €.

Egalement chez Albin Michel, "Cabale Pyramidion" de l'Angevin Samuel Delage. Une aventure haletante dans le Caire d'aujourd'hui – l'action se déroule au moment du printemps arabe – et d'hier : une jeune étudiante franco-américaine, étudiante en arts, est accusée de vol d'une statut. Son ancien professeur – et parfois amant – se lance à son secours. Couleur locale et descriptions wikipédistes à l'appui...

"Cabale Pyramidion", Samuel Delage (Ed. Albin Michel), 330 pages, 19,50 €.

 

Le dernier Ellroy, impeccable et implacable, comme souvent...
Le dernier Ellroy, impeccable et implacable, comme souvent...
Si vous ne l'avez pas encore lu... "Perfidia", de James Ellroy

Le 7 décembre 1941, les Japonais larguaient leurs bombes sur Pear Harbor ; les Etats-Unis entraient dans la Seconde guerre mondiale. 

La veille, à Los Angeles, les Watanabe, les parents, le garçon et la fille, étaient retrouvés morts dans leur maison. Seppuku ou meurtre maquillé en suicide ? On retrouvait, sur les lieux, un billet en caractères japonais évoquant l’Apocalypse, ainsi que des objets et insignes nazis. Ce fait divers  et les événements historiques donnent alors prétexte à quelques-uns pour tirer profit de la situation : réquisition des biens, racket et emprisonnement des nombreux Japonais présents dans le secteur. 
Après le quatuor de Los Angeles et la trilogie Underworld USA, James Ellroy propose là un préquel à son œuvre antérieure. Il y aura quatre tomes. Le premier, "Perfidia", met en scène la plupart des personnages présents dans les suivants. Notamment Kay Lake, l'héroïne du Dalhia noir, qui tient un journal intime. Superbe procédé littéraire choisi par Ellroy qui souhaite être le "romancier historien" de la période des Etats-Unis allant de 1941 à 1973.

Pour écrire ce livre, James Ellroy a établi un plan de 700 pages, soit presque autant que le livre lui-même. On retrouve, dans "Perfidia", le style incisif qui fait sa caractéritisque, mais également un remarquable travail d’auteur offrant plusieurs perspectives narratives. 
Rivages/thriller 820 pages, 24 €.












Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com