ChroniK'Ô Noir - #9 : "La déposition" de Pascale Robert-Diard


Rédigé par Martine LEROY-RAMBAUD - Angers, le Samedi 27 Février 2016 à 12:00


Chaque mois, la journaliste Martine Leroy-Rambaud vous présente son coup de cœur littéraire du moment, sous un angle bien particulier : celui du roman noir. ChroniK'Ô Noir, c'est un champ des possibles large, du thriller à la quête initiatique en passant par le polar ou le roman policier, qui prolonge le goût de son auteur, également collaboratrice du fanzine La Tête en Noir, pour le genre.



ChroniK'Ô Noir - #9 : "La déposition" de Pascale Robert-Diard
la rédaction vous conseille
L'histoire de la disparition d'Agnès Le Roux,  en 1977, des années d'enquêtes, de rebondissements et plusieurs procès ont largement occupé les colonnes des quotidiens et l'ouverture des journaux télévisés. 

Au terme d'un troisième procès et de trente années de procédures, le principal suspect, Maurice Angnelet, a été condamné à vingt ans de réclusion après que son fils a révélé un secret de famille qui le confond. Et fait basculer le verdict. Maurice Agnelet était l'amant d'Agnès Le Roux au moment de sa disparition et le mobile du crime dont il était suspecté tenait à la fortune d'Agnès Le Roux, co-propriéaire de nombreux casinos.

La journaliste Pascale Robert-Diard , chroniqueuse judiciaire au journal Le Monde, s'est attelée à cette affaire, sensationnelle dans tous les sens du terme. A l'issue du dernier procès qui a vu la condamnation de Maurice Agnelet, elle a contacté celui qui a fait basculer le fléau de la justice : Guillaume, l'un des fils de Maurice Agnelet. Celui-ci a accepté d'évoquer toute l'affaire avec Pascale Robert-Diard qui sort ce livre : "La déposition".

Cet ouvrage est donc plus qu'une simple enquête. Il tient  de la biographie, énonce les faits et les cheminements de la pensée, les doutes et les revirements. Il décortique les rouages, les manipulations. Il est la démonsration d'une mécanique redoutable qui piège ceux qui s'y laissent prendre, toute une famille, des proches. Il montre aussi la ténacité de la mère d'Agnès Le Roux, Renée, qui ne lâchera jamais et réussira à remettre en route la machine judiciaire pour qu'enfin justice soit faite à sa fille disparue. Le mystère demeure quant à l'endroit où Agnès Le Roux a disparu. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Une écriture objective, distanciée, mais terriblement sensible.

La déposition, de Pascale Robert-Diard (Ed. L'Iconoclaste) - 236 pages, 19 euros.












Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com