Cinéma, les Premiers Plans d'Angers au révélateur cannois


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le Jeudi 28 Mai 2015 à 07:50


Le palmarès du dernier festival de Cannes l'a démontré une nouvelle fois : les jeunes réalisateurs découverts à Angers ont de la suite dans les idées. Et le festival Premiers Plans, le nez fin pour dénicher de nouveaux talents européens du cinéma. Sept d'entre eux ont été primés sur la Croisette.



Cinéma, les Premiers Plans d'Angers au révélateur cannois
la rédaction vous conseille
Bonnes pioches ! En épluchant le palmarès de la 68e édition du festival de Cannes, Claude-Eric Poiroux et les équipes de Premiers Plans n'ont pas manqué cette année encore de cocher les noms des réalisateurs accueillis ces dernières années sur les bords de la Maine.

Au total, sept d'entre eux se sont vus attribuer huit prix, à commencer par le hongrois László Nemes, doublement couronné (Grand Prix du Jury et prix de la Fédération internationale de la presse cinématographique) pour Saul Fia (Le fils de Saul). László Nemesa avait été découvert en 2008 à Angers avec son premier court métrage With A Little Patience (Türelem), récompensé à l'époque par trois prix : Grand Prix du jury, Prix Arte et Prix d’interprétation féminine pour Virág Marjai. Saul Fia est son premier long métrage.

Très prisée par la critique, la compétition Un Certain Regard, dédiée elle aussi à la découverte de nouveaux talents, a couronné Hrutar (Béliers) de l'islandais Grímur Hákonarson. Ce cinéaste avait été sélectionné à Angers également en 2008 avec son court métrage Braedrabylta (Wrestling). Dans la même section, Comoara (Le Trésor) de Corneliu Porumboiu a reçu le Prix Un Certain Talent. En 2005, Premiers Plans avait sélectionné Un voyage à la ville, un film d'école du réalisateur et producteur roumain.
 
Arnaud Desplechin, de La Sentinelle à Trois souvenirs de ma jeunesse

Autre sélection parallèle au festival de Cannes, La Quinzaine des Réalisateurs a mis à l'honneur trois autres cinéastes aperçus à Angers. Dans la catégorie longs métrages, la réalisatrice turque Deniz Gamze Ergüven a reçu le Label Europa Cinemas, pour Mustang, son premier long métrage. Elle avait été sélectionnée en 2007 à Angers pour son film d’école Une goutte d’eau (Bir damla su).

On ne présente plus Arnaud Desplechin, figure emblématique de l'histoire de Premiers Plans, qui a reçu lui le Prix SACD pour Trois souvenirs de ma jeunesse.  Arnaud Desplechin avait été découvert en 1991 à Angers où il avait présenté un scénario et un film et était reparti avec trois prix : La Sentinelle, Prix du public du meilleur scénario, lu par André Dussolier et La Vie des morts, Prix Procirep et Prix SACD.

Toujours dans le cadre de La Quinzaine des réalisateurs, le britannique Fyzal Boulifa a reçu le Prix illy du court métrage pour Rate Me. Angers lui avait accordé son Grand Prix du Jury en 2010 pour un autre court-métrage, Whore.

Enfin, autre motif de satisfaction pour les équipes de Premiers Plans, Clément Cogitore a reçu le Prix de l'aide Fondation Gan lors de la Semaine de la Critique pour Ni le ciel, ni la terre, dont le scénario avait été développé lors des Ateliers d'Angers en 2013  sous le titre Le Front du Wakhan. Le public angevin avait pu le découvrir aussi en 2007 avec son film Chroniques.












Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com