Clap de fin pour Jo Bithume


Rédigé par Cyril Simon - Angers, le Vendredi 1 Août 2014 à 16:43


La nouvelle est tombée en début de semaine, mais elle trottait dans les têtes depuis quelque temps. La compagnie angevine Jo Bithume, créée en 1982, a été placée en redressement judiciaire. Elle attend désormais avec fatalisme la mise en liquidation judiciaire, prévue le 24 septembre. La prestation de sa fanfare, lors des Accroche-Cœurs, le 14 septembre, sonnera donc comme un adieu.



La fanfare Jo Bithume boucle sa quinzième et dernière année. Pour cette tournée d'adieux, elle passera par les Accroche-Coeurs le 14 septembre.
La fanfare Jo Bithume boucle sa quinzième et dernière année. Pour cette tournée d'adieux, elle passera par les Accroche-Coeurs le 14 septembre.
la rédaction vous conseille
Cette décision du tribunal de commerce d’Angers scelle le sort de la troupe de saltimbanques. Fanny Grellier, en charge de la production et des tournées, estime que « les premières difficultés sont apparues en 2006 », autrement dit, en pleine direction artistique et technique du festival des Accroche-Cœurs.

Démarrée en 1999, cette activité leur procurait une stabilité importante : « Les Accroche-Cœurs faisaient vivre la Compagnie, ainsi que le Centre national des arts de la rue et l’Ecole de cirque» rappelle-t-elle. Néanmoins, cela n’a pas suffi à garantir leur viabilité économique sur le long terme. En 2009, Jo Bithume met un terme à cette « belle aventure » pour revenir à une structure plus réduite. Et là, les ennuis s’accélèrent.


"C'est compliqué pour beaucoup de compagnies aujourd'hui"

Dans un secteur culturel en berne, pour ne pas dire plus, la compagnie peine à rassembler des fonds. La même année, le Centre national des arts de la rue et l’Ecole du cirque se séparent de la Scop (société coopérative et participative) pour former deux associations distinctes. Chaque investissement est alors un risque. Le coup fatal est porté en 2013, par le spectacle Far West 2037, « un échec commercial duquel on ne s’est pas vraiment remis. C’est notre dernier grand format ».

Fataliste, elle avoue que « c’est compliqué pour beaucoup de compagnies aujourd'hui ». La faute à une baisse des subventions publiques ? « Pas forcément, les subventions n’ont pas un poids conséquent sur notre budget. Notre part d’autofinancement est importante ». Il faut plutôt aller voir du côté de la demande : les dates se font de plus en plus rares. Le spectacle Far West 2037 n’a par exemple été joué qu’à deux reprises.

Un nouveau départ dans une asso'

Désormais, la grosse interrogation concerne le site de la Paperie, à Saint-Barthélémy. L’adjoint à la Culture, Alain Fouquet, a reçu un projet monté par Pierre-Yves Sourice, le gérant de la Compagnie depuis 2011 : « L’objectif est de maintenir un vivier de création artistique, autour de plusieurs compagnies. Ce lieu, on l’aime beaucoup, on voudrait vraiment qu’il reste au service des arts de rue ». Jacques Dolivet, chef de la Fanfare et figure emblématique de la Compagnie, serait le potentiel directeur de ce « lieu de mutualisation».

Quant à l’après-Jo Bithume, il semble se dessiner dans l’associatif : « Repartir à une échelle plus petite, construire un noyau dur avec certains des artistes qui gravitaient autour de la compagnie ». Avec en tête l’événement printanier « Vins & Compagnie » qu’ils organisent depuis maintenant deux ans.

D’ici là, la tournée d’adieux de la Fanfare – « entamée bien avant que la décision d’arrêter soit prise » précise-t-elle - se poursuit jusqu’à la fin décembre. Avec en point d’orgue leur « retour à la maison » le dimanche 14 septembre, pour les Accroche-Cœurs. Un moment forcément particulier, qui s’annonce chargé d’émotion.









1.Posté par Kris le 01/08/2014 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chapeau l'artiste ! Vous nous en avez mis pleins les mirettes depuis tout ce temps , à bientôt .

2.Posté par lairreves le 02/08/2014 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
grandiose vos années... ok c'est la fin, mais quels petits-grands bonheurs vous nous avez donnés....
Merci à tous de le cie...A Toujours dans nos vise ici...








Angers Mag












Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00







cookieassistant.com