Club Cigales : et bien, investissez maintenant !


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 03/05/2016 - 08:50 / modifié le 03/05/2016 - 16:19


Depuis mars 2014, de drôles d’insectes misent sur l’épargne solidaire à Angers avec, pour objectif, l’investissement en faveur de la création et de la reprise d’entreprise.



Des "cigaliers" de La Confluence angevine et Cigales 49.
Des "cigaliers" de La Confluence angevine et Cigales 49.
la rédaction vous conseille
Voilà des Cigales qui font mentir La Fontaine. Il n’est pas ici question d’insectes mais de Clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire. Le principe est simple : entre 5 et 20 « cigaliers » se réunissent en indivision et accumule chaque mois de l’argent (entre 10 et 60 euros en moyenne par cigalier) pour soutenir un projet de création ou de reprise d’entreprise collective.

« Nous sommes des petites fourmis », plaisante Patrice Jeanne du club Cigales angevin, née en mars 2015. Accumulée, cette épargne est ensuite placée au capital d’une entreprise pour une durée de 5 ans, au bout desquels, les investisseurs récupèrent leur portefeuille et ses éventuelles plus-values.

« Nous ne sommes pas dans une logique bancaire, nous sommes dans une démarche collaborative, citoyenne », affirme Jean Presselin de La Confluence angevine, créée il y a deux ans, qui a notamment participé au capital des Jardins de Cocagne, à l’époque en redressement judiciaire.
« La finalité de l’économie c’est l’humain »
En plus de ce coup de pouce financier, les « cigaliers » apportent également leurs compétences comptables, commerciales ou encore administratives. « Notre vocation, c’est d’aider au maximum le porteur de projet », poursuit Patrice Jeanne.

Pour bénéficier de ce suivi, le porteur en question doit s’inscrire dans une démarche d’économie sociale et solidaire, être installé sur le territoire local et conduire un projet déjà bien ficelé. Il doit aussi répondre bien sûr aux valeurs des « cigaliers » car, pour Jean Presselin qui conclut : « La finalité de l’économie c’est l’humain ».
 
http://cigales.asso.fr/
 












Angers Mag








Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être"

0 Commentaire - 22/05/2017 - Yves BOITEAU et Sébastien ROCHARD

Une saison en ballon !

0 Commentaire - 21/05/2017 - Thierry LARDEUX - Photo : Yan LUAT

Deux cents jours

0 Commentaire - 20/05/2017 - BARBARA RÉTHORÉ ET JULIEN CHAPUIS, pour WWW.NATEXPLORERS.FR







Angers Mag : #Angers Sylvain Bertoldi, « l’Histoire en ligne de mire » @Angers https://t.co/Plvx67BQbL https://t.co/CCHQDQgRyy
Mercredi 24 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Six mois après, nouvelle démission à la tête du PS de #MaineetLoire https://t.co/6pUKV19acs https://t.co/CP5j9ftg8Y
Mardi 23 Mai - 19:03
Angers Mag : #Angers L’@HoteldAnjou à l’ère de Booking et Airbnb @Angers_tourisme https://t.co/pN1gQvy78u https://t.co/yKpGXOuL7g
Mardi 23 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être" @AtollAngers https://t.co/qczUjxWsKr https://t.co/obcqXNE5uy
Lundi 22 Mai - 07:48