Colocations cherchent jeunes solidaires


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 26/02/2016 - 08:15 / modifié le 26/02/2016 - 10:11


Des colocations solidaires voient le jour à Belle-Beille depuis septembre dernier. Ces « Kaps », créés par l’Afev* (l’Association de la fondation étudiante pour la ville) il y a 5 ans, proposent un loyer modéré aux 18-30 ans qui souhaitent s’impliquer dans la vie du quartier.



Iman, Charlotte et Nathan ont emménagé en septembre.
Iman, Charlotte et Nathan ont emménagé en septembre.
la rédaction vous conseille
Des paires de chaussures se mêlent à d’autres dans l’entrée, des posters tapissent les murs et un bâton d’encens brûle dans le salon. Au 13e étage d’une tour du quartier de Belle-Beille, l’appartement ressemble à de nombreuses colocations post-bac. Mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas ici d’un studio étudiant : bienvenue au premier Kaps angevin.

Les « Koloc’ A Projets Solidaires », initiés en 2010 par l’Afev sur le territoire national, éclosent à Angers depuis septembre - une deuxième vient d’ouvrir, toujours à Belle-Beille. Les « Kapseurs », entre 18 et 30 ans, y troquent un loyer modéré (150 euros en l’occurrence) contre un projet solidaire à mener au sein du quartier.

Charlotte, Iman et Nathan ont emménagé en septembre. Nos trois colocataires, la petite vingtaine, vivent tous une année transitoire : Charlotte est en césure, Iman en service civique et Nathan en réorientation. « L’idée du KAPS rentrait dans ma dynamique d’année, j’avais envie de me sentir plus utile », avoue celui-ci.
« Il ne s’agit pas de réaliser un projet déjà existant ou qui a peu de sens vis-à-vis des habitants du quartier ».

Arrivée de Nancy, Charlotte n’avait jamais mis les pieds à Belle-Beille et trouve « dommage la césure entre les habitants et les étudiants ».  Iman, elle, ignorait la dimension associative du quartier. Tous les trois ont donc eu l’idée de recenser dans un livret toutes les associations du quartier et les actions qu’elles y mènent, un objet « utile pour les nouveaux habitants et les futurs Kapseurs ». « Le projet mené n’est pas initié par l’équipe salariée de l’Afev mais bien issu de la volonté des Kapseurs », insiste Clément Bonaves, chargé de développement local de l’association. « Il ne s’agit pas de réaliser un projet déjà existant ou qui a peu de sens vis-à-vis des habitants du quartier ».

En parallèle de ce projet au long cours, le trio espère mener des actions ponctuelles. « Pourquoi pas, un jour, installer des canapés en bas de l’immeuble et proposer un goûter avec des animations ? »

D’ici là, s’ils jouissent d’un 77 m2 avec vue imprenable sur la ville, Charlotte, Iman et Nathan avouent qu’ils est difficile de mener à bien toutes leurs idées. « Il faut se confronter au fait que le Kaps est nouveau sur le quartier ». D’ailleurs, malgré leur 4 mois d’ancienneté, leurs voisins de pallier ignorent encore leur existence. Il faudra désormais faire vite : le bail des « Kapseurs » court sur un an seulement.
 
*L’Afev œuvre notamment dans l’accompagnement d’enfants et de jeunes rencontrant des difficultés dans leur parcours.

Informations : afev.fr


LES TAGS : afev, belle-beille, kpas










Angers Mag















Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56


cookieassistant.com