Comment désintéresser les français de la politique


Rédigé par - Angers, le 27/02/2012 - 21:46 / modifié le 27/02/2012 - 21:48


La campagne de la présidentielle 2012 démarre vraiment fort. Au fil des jours les candidats offrent aux électeurs un spectacle affligeant qui ne va pas les encourager à prendre position, voire même voter. La frontiste, Marine LE PEN ou le centriste François BAYROU, lesquels s’érigent en « chevalier blanc » de la politique, pourraient bien tirer profit de ces échanges musclés, si les principaux protagonistes n’y prennent pas garde.



Le débat Le Pen - Melenchon, des paroles et des actes - France Télévision
Le débat Le Pen - Melenchon, des paroles et des actes - France Télévision
la rédaction vous conseille
Le débat de la semaine dernière, sur France 2, « Des paroles et des actes », a donné le ton de la politique-spectacle auquel on peut s’attendre pour les mois à venir. Même si la candidate du FN s’est montrée peu convaincante sur l’ensemble du débat, notamment lors des questions économiques du journaliste de BFM TV, François LENGLET, c’est peut-être de la confrontation avec le candidat du Front de Gauche, Jean Luc MELENCHON, dont elle se sort le mieux. En refusant de débattre, elle a surtout évité les dérapages verbaux qui auraient pu ternir l’image de femme politique respectueuse des électeurs qu’elle se donne depuis le début de la campagne et ainsi trahir sa personnalité.

Le niveau est monté ce week-end, les noms d’oiseaux tombant comme des giboulées de mars. Si tous les coups semblent permis, le spectacle qu'ont offert les candidats n’honore pas la classe politique dans son ensemble, loin s'en faut.

C'est le directeur de campagne du candidat PS, Pierre MOSCOVISCI, qui a ouvert les hostilités en déclarant sur Europe 1 que le président –candidat Nicolas SARKOZY pratiquait une campagne à l’américaine, faisant référence aux publicités comparatives et aux mises en scène grossières utilisées par les candidats d’outre-Atlantique. « J'ai même vu que Nicolas Sarkozy avait pris le train, il mange à la cantine, il troque sa cravate contre un col roulé. Tout ça est artificiel, ce qu’il fait c'est jouer sur l'amnésie des Français et c'est mentir, c'est travestir la vérité ». Une attaque somme toute acceptable.

Le niveau supérieur est venu de la porte-parole même du candidat PS, Najat VALLAUD-BELKACEM laquelle parle du président Sarkozy comme d’un « mélange de Silvio Berlusconi et de Vladimir Poutine, avec le vide idéologique de l'un et la brutalité des méthodes de l'autre ». Ou encore « le Nicolas Sarkozy qu'on cherche à vendre aux Français est un faux, une contrefaçon, un produit de contrebande imaginé par des cerveaux d'extrême droite et revendu par des valets sans morale ». Des propos diffamants qui ont fait réagir vertement les responsables de l’UMP.

Pas mieux de leur coté où le ministre de l’Intérieur Claude GUÉANT, qui veut de toute évidence établir un lien entre le parti de Marine Le Pen et le national-socialisme nazi estime que le Front national n’est «pas un parti républicain», mais plutôt «un parti nationaliste et socialiste». Le même taxe François HOLLANDE « d'enfumage ».

La palme des invectives revient à la plume du Président, Henri GUAINO, qui débattait dimanche soir avec le président PS de l’Essonne, Jérôme GUEDJ : « Si je vous traite de sale con, ça va vous plaire ? Vous me traitez d'indigne ! Je ne viens pas sur des plateaux pour me faire insulter », répondait le conseiller spécial de Nicolas SARKOZY à celui qui qualifiait de «délétère» et d'«indigne» le débat sur l'identité nationale.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que si chacun perd aussi facilement son sang froid, les électeurs risquent de ne pas aimer et de le faire savoir dans les urnes, soit en ne votant pas soit en plébiscitant les candidats qui tentent de donner une image plus digne de la politique, notamment François BAYROU ou encore Marine LE PEN, même si, en coulisse, ces deux-là ne sont certainement pas mieux.

Les électeurs n’attendent certainement pas des bagarres de chiffonniers, même si celles-ci sont organisées par les sous-fifres, mais bien des propositions émanant de femmes et d’hommes dans lesquels ils ont confiance. Les politiques sont de moins en moins considérés dans ce pays, avec ce que nous venons d’entendre ce n’est pas près de s’arranger.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

8.Posté par Anthony le 11/05/2012 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'il faille admettre qu'une partie de l’électorat vote pour Marine Le Pen, c'est clair, après même si c'est en partie un vote sanction à l'égard du binôme droite/gauche qui ne solutionne rien depuis des décennies, force-est de constater qu'il y-a des questions sociétales de posées derrière le message de ses deux candidats.

Après sur le fond, la ou Mélanchon est plutôt agressif, je trouve assez désastreux la réponse (ou du moins la non réponse) de la candidate FN qui sur le plan du débat a per...

7.Posté par Denis le 06/03/2012 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@webmaster49 : C'est Mélenchon qui s'est ridiculisé, en apparaissant comme ce qu'il est : le chien de garde hargneux de François Hollande. Je regrette toutefois que Marine n'est pas répondu à Mélenchon, parce que ses questions étaient très mal travaillées et elle l'aurait "atomisée" comme elle l'a déjà fait sur BFM .A propos du débat de BFM, ce n'est d'ailleurs pas moi qui le dit, mais Hervé Poly, porte parole de Mélenchon, qui l'avait avoué il y a quelques mois !
Et la dynamique de Mélenchon...

6.Posté par webmaster 49 le 04/03/2012 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas d'accord ! en face de Jean Luc MELENCHON elle s'est ridiculisée, la Marine LE PEN : un vrai naufrage de marine !
Or nous avons un super bon candidat qui n'a pas la chance d'être souvent mis en avant, c'est Jean Luc MELENCHON. Son audience monte et s'il avait les 33 millions que s'octroie Nicolas Sarkozy pour cette campagne, il ferait un malheur !
C'est le Front de gauche qui devrait gagner !!!

5.Posté par Denis le 29/02/2012 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Willy, pour votre gouverne, sachez que Mélenchon a été "épinglé" justement pour avoir menti sur certains chiffres qu'il avançait, notamment, si je me souviens bien, sur la diminution globale du pouvoir d'achat des Français, donc il n'a aucune crédibilité sur ce point.
De plus, Marine Le Pen a déjà débattu avec Mélenchon sur BFM TV, vous pouvez revoir cette émission si vous le désirez.
Je vous invite surtout à voir la conférence qu'elle a animé avec trois économistes (Lafay, Palma et Rosa) qui ...

4.Posté par Willy le 29/02/2012 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour une fois elle avait la possibilité de se confronter réellement à un vrai parti de gauche, d'échanger des arguments et elle a évité le débat... c'est à cette occasion que je me suis rendu compte qu'elle n'avait aucun sens des réalités et que son discours n'était que coups de menton et courants d'air.. Mélenchon se base sur des chiffres, des études et même s'il dénonce, il propose. Marine n'est qu'exclusivement dans la dénonciation, sans aucune proposition réaliste.
De plus, refuser de déba...

1 2







Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com