Connaissance du Monde : sur La route 66 de Chicago à Los Angeles


Rédigé par - Angers, le 02/04/2014 - 10:23 / modifié le 02/04/2014 - 10:23


La route 66 ? Ce n’est pas une route, c’est « la » route ! De Chicago à Los Angeles, elle embarque le voyageur au cœur de l’Amérique, de son histoire, au plus profond de son âme. Le cycle de ciné-conférences Connaissance du Monde propose aux angevins de les emmener sur cette route mythique en compagnie du citoyen canadien Marc Poirel.



Connaissance du Monde : sur La route 66 de Chicago à Los Angeles
Officiellement, la route 66 que de nombreux voyageurs ont emprunté, le plus souvent à moto, n’existe plus. Elle a été déclassée en 1985. Devenue impraticable et quasi inexistante par endroit, elle a été détrônée par les « freeways », ces autoroutes gratuites qui traversent les USA en tous sens.

Cette route qui traverse 8 états, du nord vers le sud-ouest, reflète la diversité d’un pays et entraine le voyageur à la découverte de la culture américaine. « La 66 représente beaucoup plus qu’une simple traversée, c’est un voyage initiatique au sein d’un mythe », déclarent tous ceux qui ont eu l’occasion de l’emprunter.

La « Mother Road », comme l’appellent affectueusement les propriétaires de Harley Davidson qui ont avalé ses kilomètres, est restée bien vivante dans le cœur des Américains. C’est la première route qui relia le lac Michigan à la cote Pacifique, désenclavant ainsi tout le centre et l’ouest du pays.

Ce sont surtout les « biker » qui lui vouent une véritable admiration, et pour ces derniers faire la « Route 66 » relève plus du pèlerinage initiatique que de la simple découverte, surtout au guidon d’une Harley. D’ailleurs, jamais une marque n’a jamais autant symbolisé la liberté, un art de vivre et surtout l’esprit pionnier qui n’a jamais vraiment quitté tout américain qui se respecte.

Entre Chicago et Santa Monica, c’est tout simplement 4000 kilomètres de bonheur jubilatoire sur la « main street of América », au guidon d’une Harley 1600cc que le canadien Marcel Poirel fera découvrir aux voyageurs de Connaissance du Monde. « Nous allons vous faire rêver comme l’ont fait John Steinbeck, Jack Kerouac et bien d’autres et comme l’ont chanté Bobby Troup ou Nat King Cole. Nous vous emmènerons au cœur de l’Amérique profonde, authentique et attachante », déclare l’auteur du film.

Citoyen canadien, Marc Poirel se passionne très tôt pour la somptueuse nature de son pays. Bûcheron dès l’âge de 16 ans, il tombe vite en amour avec la forêt et ses habitants et puis troque rapidement la scie contre l’appareil photo puis la caméra. Naturaliste, plongeur sous-marin, autodidacte complet, ses films sont le reflet de ses passions.

Séances

Angers - Centre de Congrès : mardi 8 avril à 14h30, 17h30 et 20h30
Angers - Théâtre Chanzy : mercredi 9 avril à 14h30 et 18h30
St Barthélémy - T.H.V. : jeudi 10 avril à 14h30 et 20h30
Baugé – Stella Ciné : vendredi 11 avril à 14h30 et 20h30



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag