Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Cruelle déception pour les Ducs d'Angers


Rédigé par - Le Jeudi 27 Décembre 2012 à 20:10


C'était la quatrième confrontation, mercredi soir, des Ducs contre Rouen en finale d'une compétition. Mais, et malgré leur statut de favori, le résultat est resté identique. Après avoir mené de deux buts à cinq minutes du terme de la rencontre, les Ducs se sont inclinés 4 buts à 3 en prolongation. Le nom des bourreaux est connu : Salmivirta, Thinel et surtout Desrosiers.



La déception des Ducs
La déception des Ducs
La soirée s'annonçait magique pour ce lendemain de Noël. Le bus des supporters, gonflés à bloc, était plein et les chants résonnaient déjà dans les montagnes alpines avant la rencontre. Mais, le Père Noël allait oublier les angevins dans sa tournée...

Lors d'un premier tiers relativement équilibré, les Ducs entamaient bien la partie et inscrivaient le premier but en supériorité numérique sur un rebond chanceux derrière la cage. Eric Fortier marquait dans la cage vidée par Lhenry parti intercepter le palet (4'27 : 1-0).

Les Dragons repartaient à l'attaque après la mi-tiers et sur un tir de la bleue d'Ackerman dévié par Benoît, Florian Hardy contrait la rondelle. Mais, le capitaine Thinel, seul au second poteau, reprenait directement et égalisait (12'14 : 1-1).

Le second tiers était beaucoup plus difficile pour les Ducs. Regroupés devant leur portier, les angevins subissaient les assauts incessants des normands. La meilleure défense et le meilleur gardien de la Ligue Magnus prouvaient leur solidité et laissaient passer l'orage.

Le troisième tiers devait donc être décisif pour partager les deux équipes qui se livraient totalement dans une rencontre toujours aussi intense et rythmée.

Angers devait plier le dos devant de nouvelles offensives rouennaises avant d'aller inquiéter Lhenry. Et, après une suite de tirs repoussés par l'international français, Cody Campbell récupérait la rondelle à mi-distance et donnait l'avantage aux Ducs (51'16 : 2-1). Le Matt Murphy's, qui affichait complet, pouvait exploser.

La joie des supporters, restés à Angers, allait être doublée quelques instants plus tard. Sur une action quasi-similaire, le numéro 50 angevin offrait le break à ses coéquipiers (54'42 : 3-1). Il restait cinq minutes à disputer, les Ducs menaient de deux buts, le plus dur semblait avoir été fait mais il faut toujours se méfier d'un "Dragon" qui dort...

Car Salmivirta redonnait l'espoir aux hommes de Garnier peu de temps après le second but de Campbell (55'59 : 3-2). Il fallait tenir mais l'intenable Desrosiers allait sortir de sa boîte un mouvement de grande classe et égalisait à moins de deux minutes du terme de la partie (58'19 : 3-3).

Cette égalisation était cruel pour les Ducs. Résistants durant plus de 40 minutes aux attaques normandes, les hommes de Jay Varady venaient de craquer au plus mauvais moment de la rencontre et devait relever la tête pour jouer la prolongation.

Totalement dominateurs et beaucoup plus dangereux devant le but adverse, les Ducs se faisaient piéger sur une contre attaque. Alors que l'arbitre fermait les yeux sur une faute qui paraissait pourtant flagrante sur Marc Belanger, les Dragons crucifiaient les Ducs sur un l'action suivante.

Un tir de la bleue était repoussé involontairement devant la cage par la défense angevine. Le palet atterrissait dans la crosse de Desrosiers qui envoyait le puck au fond des filets de Florian Hardy (68'34 : 3-4).

Les supporters et le banc normand pouvait exulter, les Dragons de Rouen remportait là leur troisième Coupe de la Ligue après celles de 2008 et 2010. Les Ducs d'Angers repartaient aux vestiaires la tête bien basse après avoir salué leurs supporters. Ils avaient le trophée au bout de leurs mains mais le réalisme normand avait eu raison d'eux.

Il va vite falloir relever la tête pour les angevins car dès ce samedi, ils recevront Strasbourg dans le cadre du championnat. Ensuite, c'est une double confrontation-revanche à l'extérieur qui attend les Ducs. En effet, le tirage au sort des demi-finale de la Coupe de France a désigné Rouen comme adversaire des Angevins. Angers va donc devoir affronter les Dragons de Rouen deux fois de suite à l'Ile Lacroix le 2 et le 8 janvier respectivement en championnat et en coupe.

Top 3 de la rédaction :

*** Florian Hardy
** Cody Campbell
* Brian Henderson

Réactions et photos en page 2




Matthieu ROULLIER
Correspondant Sport pour Angers Mag. Intervient pour les Ducs d'Angers et en remplacement pour... En savoir plus sur cet auteur