Deux interpellations à Angers suite à une opération de police dans les milieux islamistes

La police a procédé jeudi matin à une importante opération de police dans plusieurs quartiers d’Angers, une information révélée par nos confrères de Ouest France. Elle ciblait les milieux d’islamisme radical et a débouché sur l’interpellation de deux personnes, placées en garde à vue au Service régional de police judiciaire.



Deux interpellations à Angers suite à une opération de police dans les milieux islamistes
Autour de 5 h 30 ce jeudi matin, 7 ou 8 perquisitions administratives ont été menées à Angers, dans le cadre de l’Etat d’urgence décrété par le Président de la République. Elles font suite aux 6 autres qui ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, puis mercredi, déjà à Angers, et à Cholet. (voir notre précédent article)

L’opération a mobilisé une centaine de policiers, « tous services confondus », indique Jérôme Hanarte, pour le syndicat Alliance. « La brigade anti-criminelle, les services de renseignements et d’investigation, avec l’appui de la BRI de Nantes et du Raid ». Une opération menée dans les milieux islamistes radicaux, notamment dans le quartier des Longs-Boyaux, et autour de Monplaisir, qui a débouché sur l’interpellation de deux personnes connues des services, assure le syndicaliste.

Ces deux personnes ont été placées en garde à vue. C’est désormais au Procureur de la République de décider plus exactement les suites données à celle-ci, au regard des éléments perquisitionnés jeudi matin et du profil des deux individus, suspectés d’appartenir à la mouvance radicale.

Jeudi 19 Novembre 2015
Lu 3625 fois
     

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau