Deux jours de musique à gogo aux Ponts-de-Cé


Rédigé par - Angers, le Jeudi 4 Juillet 2013 à 19:34


Avec les Tambours du Bronx en tête d’affiche d’un programme prévoyant six concerts, sans compter les trois fanfares qui vont déambuler deux jours durant à travers rues et quartiers de la cité, les Traver’cé musicales des Ponts-de-Cé, ce samedi et dimanche frappent encore très fort cette année pour leur 9e édition.



Du spectacle et de la fureur : c’est au programme avec les Tambours du Bronx.
Du spectacle et de la fureur : c’est au programme avec les Tambours du Bronx.
la rédaction vous conseille
Concerts de haute volée et fanfares débridées sont au menu d’un week-end à inscrire absolument à son agenda, tant pour la qualité musicale d’une programmation placée sous le signe des mélanges culturels, les activités de jeux traditionnels et animations ouvertes à destination du public familial, la place accordée aux différents stands de restauration et buvettes, l’ambiance festive confortée par le mélange des publics… que pour l’ambiance champêtre de ce quartier de verdure et de vieilles pierres, sis au cœur de la cité.

Dans le cadre prestigieux et historique du château des Ponts-de-Cé, ancienne résidence secondaire du Roi René d’Anjou, les Traver’cé musicales ont trouvé en ces douves un éden qui leur sied à merveille. Au point que les deux ne vont plus désormais l’un sans l’autre : l’événement et l’endroit. Pour le public, en tout cas, ça coule de source tant il se plait à y évoluer, sur un site à la fois arène de spectacle et lieu de promenade, si près de la ville et si proche des rives de la Loire.

D’une année sur l’autre, les organisateurs établissent une programmation qui mélangent allègrement les genres et les talents… avec à chaque fois un poids lourd de la scène nationale pour clore la manifestation en fin de week-end (Manu Di Bango l’an dernier). Et ce ne sera pas faire injure aux autres artistes que d’affirmer qu’avec les Tambours du Bronx en « final », les Traver’Cé musicales vont probablement s’achever dans un feu d’artifice de liesse populaire.

Quant à la météo, elle doit impérativement se tenir coite, cela va de soi. Le succès du festival dépend aussi de la clémence céleste. Jusque là, les éditions se sont suivies et se sont ressemblées en accueillant à chaque fois un nombre considérable de spectateurs (16 000 l’an dernier). Sinon, le mauvais temps contraindrait les concerts à effectuer un repli salle Athlétis… et les festivaliers à devenir des auditeurs de salon…

Et les six groupes inscrits au programme se nomment…

Depuis 2005, le collectif barcelonais « Calima » incarne le renouveau du flamenco avec sa fusion unique qui puise aussi bien dans le jazz et la bossa que dans le rap et la musique africaine. ¬¬
Samedi 6 juillet, à 17 h 30.

Avec la Tziganie en toile de fond, « La Caravane Passe » se revendique comme un groupe de musique actuelle. Des rythmiques rock, swing, hip-hop et ska se mélangent aux harmonies nomades, cuivrées et électriques.
Samedi 6 juillet, à 20 h 30.

Groupe phare de la world music, « Gnawa Diffusion » est de retour ! Lors de la tournée 2012 passant par le Japon, l’Algérie, le Canada, l’Allemagne et la France, tous leurs concerts ont été un vrai succès !
Samedi 6 juillet, à 22 h 45.

Si « Oncle Strongle » est le seul groupe de garage swing du vieux continent ce n’est pas par hasard. Groupe anglophone, c’est avec le rock et la pop que ses membres éduquent leurs oreilles.
Dimanche 7 juillet, à 15 heures.

« Kunbe », qui signifie « rencontre » en bambara, est le fruit de plusieurs années de coopération entre musiciens angevins et musiciens maliens. Le style Malinké forme la base des arrangements. Plus d'infos ici
Dimanche 7 juillet, à 17 heures.

Depuis 25 ans, « Les Tambours du Bronx », ce monstre industriel à 17 têtes, propage sa rage et son chant sur tous les continents. Cette horde à la dégaine animale sévit sur toutes les scènes.
Dimanche 7 juillet, à 19 heures.

Les trois fanfares appelées à déambuler parmi le public sont…

« Le Balkan Brass Band » propose un répertoire de musiques de Macédoine, Serbie, Grèce, Bulgarie… Des airs traditionnels arrangés à l’occidentale par ces jazzmen passionnés.

Le répertoire de « La Complet’Mandingue » est constitué de compositions festives, aux horizons subtils et colorés, inspirées du répertoire traditionnel mandinque.

« La Carnaval Party », conçue spécialement pour les déambulations festives, propose son spectacle avec 6 musiciens percussionnistes-chanteurs et 2 échassiers danseurs.


« Les Traver’Cé musicales » des Ponts-de-Cé, festival des musiques métissées. Concerts gratuits, déambulation de fanfares, jeux traditionnels, restauration. Voir programme. Samedi 6 et dimanche 7 juillet 2013. Douves du château, les Ponts-de-Cé.




Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag